En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Contraception et fin de vie: polémique sur un projet de clause de conscience des pharmaciens

L'introduction d'une clause de conscience dans le code de déontologie des pharmaciens inquiète sur l'accès à la contraception
 

L'introduction d'une clause de conscience chez les pharmaciens pourrait prévoir la possibilité de refuser tout acte pharmaceutique "susceptible d'attenter à la vie humaine". Une formulation qui a suscité une polémique entre l'Ordre de la profession, qui se défend de viser les contraceptifs, et la ministre des Droits des femmes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire