En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Géraldine est une rescapée des attentats au musée du Bardo. Elle a opté pour la méthode Dmoka pour désactiver ses traumatisme.
 

Après avoir survécu à un attentat, pas simple de tourner la page. Certains rescapés se tournent alors vers des thérapies dites "cognitives" à l'instar de la méthode Dmoka. Cette dernière repose notamment sur des mouvements des yeux et des tapements de mains pour désactiver les traumatismes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire