En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un employé de Carmat inspecte un cœur artificiel, en 2009.
 

Le deuxième porteur du coeur artificiel Carmat se porte comme un charme. L'un de ses médecins en a témoigné sur Europe 1 vendredi. Vélo, tir, peut-être bientôt judo, cet homme très actif a pratiquement renoué avec ses activités et sa vie d'avant.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire