En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La réglementation française vise à réduire le risque d'exposition à des doses trop fortes, à éviter l'utilisation d'appareils défectueux et à informer l'utilisateur des risques liés à l'exposition aux UV artificiels.
 

A la demande du conseil d'Etat, les professionnels du secteur des cabines de bronzage devront bien afficher des informations sanitaires à destination du consommateur, comme le souhaite le ministère de la Santé depuis 2014. Le bronzage artificiel comporte en effet de nombreux risques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire