En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le baclofène est un relaxant musculaire parfois prescrit pour traiter l'alcoolisme.
 

L'Agence du médicament met en garde contre des utilisations du baclofène, un relaxant musculaire, dans le cadre de régimes amaigrissants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sirene13
    sirene13     

    Le jour ou je me suis liée d'amitié avec une jeune femme alcoolique, j'ai compris tout de suite que je souffrais de la même maladie qu'elle. Elle ne pouvait pas s’empêcher de boire de l'alcool et moi je ne pouvais pas m’empêcher de manger des grosses quantités de produits sucrés (mais pas que) . Sa psychiatre lui a proposé le baclofene, Et j'ai eu mon rdv moi aussi, j'ai expliqué à ce medecin ce que j'avais crié toute ma vie à tous les médecins que j'avais consulté . J’étais une alcoolique de la bouffe. Il m'a entendue et j'ai pu me soigner moi aussi. Mon amie est guérie depuis 3 ans et moi 2 ans 1/2.
    Je suis désormais libre de manger sainement comme me l'avaient appris les dizaines de nutritionnistes et diététiciens que j'avais vus. C'est la fin des crises de boulimie qui a induit ma perte de poids. Et pas le médicament qui m'a faite maigrir directement. D'ailleurs il existe des boulimiques (vomisseuses, restrictives) dont le symptôme n'est pas le surpoids et pourtant le baclofene leur est aussi prescrit, car c'est bien d'addiction qu'il s'agit et pas de faire maigrir les gros! Ce sera le travail des médecins de bien reperer les personnes pour qui ce médicament pourra être prescrit.. C'est un très vieux médicament, connu depuis plus de 40 ans et dont les effets secondaires sont maitrisés et réversibles. L'important, c'est que les malades aient l'info, commencent les démarches auprès de médecins connaissant bien le traitement, et l'avenir dira le reste. Ils n'auront qu'à se rapprocher du forum baclofene.com pour avoir les infos qui leur manquent.

  • ClaudeG
    ClaudeG     

    Ces dernières semaines, on voir fleurir de nombreux articles mettant en garde contre le baclofène, cette pilule qui ferait maigrir !
    Le raccourci est grossier, et en tant que malade, boulimique hyperphage, soignée par le traitement en moins d’un an « porte à porte » de la première à la dernière pilule, je réagis.
    Le traitement au baclofène m’a permis d’éradiquer mes crises d’hyperphagie, comme il le fait pour le « craving » des alcoolo-dépendants. Le baclofène est un traitement contre une addiction, et mes compulsions alimentaires méritent bien ce nom, même s’il ne s’agit pas d’une drogue. Le processus neurobiologique est bien le même au niveau du «circuit de la récompense ». J’ai pris le risque du traitement dont je sors guérie et indemne de ces fameux effets secondaires, ni plus ni moins pénibles et présents que pour un alcoolo-dépendant en traitement.
    Le baclofène n’est pas une pilule qui fait maigrir ! Elle ferait même grossir, en cours de traitement au moins 10% des personnes qui la prennent, alors évitons cette épreuve et les effets secondaires à ceux qui ne souhaitent que perdre une taille sans effort !
    Un entretien professionnel approfondi entre le médecin et le patient permettra de faire la différence entre une envie d’apparence dictée par la mode ou la saison et un véritable trouble du comportement alimentaire qui handicape la vie au quotidien et menace la santé. La boulimie est loin d’être une maladie anodine et bénigne.
    Le traitement au baclofène permet d’éradiquer l’addiction à la nourriture comme il permet de supprimer celle à l’alcool. Puis parce que les boulimiques hyperphagiques ne font plus de crises, la perte de poids arrive, en suite logique. Ce n’est donc pas le baclofène qui fait maigrir, mais l’arrêt des pulsions alimentaires, aussi irrépressibles que le « craving » des alcoolo-dépendants.
    Je m’étonne tous les jours de manger pour vivre et non plus de vivre pour manger. Je suis loin d’être une exception. Je veux éviter par mon témoignage un amalgame susceptible de contrer la prescription que les malades attendent.

  • solitaire
    solitaire     

    Pour info j'ai arrêtez aucun effets sur moi,j'essaye un autres traitement.

    sirene13
    sirene13      (réponse à solitaire)

    Solitaire, Chaque personne a son propre dosage auquel le baclo va fonctionner. pour moi ça a eté 120mg, pour mon amie 310mg, et d'autres plus haut encore. DOnc il y a des grandes chance que si ça n'a pas marché, c'est que tu n'es pas monté assez haut. Prends rdv avec un medecin qui connait bien le medic et tu auras ta chance toi aussi.

  • jarod
    jarod      

    et après çà va être les premiers dans les tribunaux qui vont chialer car ils auront des gros problèmes !!! bougez-vous et arrêtez de manger n'importe quoi au lieu de détourner les AMM et de croire que la solution est uniquement médicamenteuse !!! et encore là c'est le baclofène mais l'autre association Naltrexone+Bupropion (Contrave pour la spécialité) va faire des ravages si un jour elle obtient l'AMM en France !! les gens sont stupides ! ils préfèrent se pourrir la santé plutôt que de faire des efforts alimentaires et sportifs !! Le médiator n'a sans doute pas été suffisant visiblement !!!!!!

    sirene13
    sirene13      (réponse à jarod )

    Comme ils sont sympathiques et constructifs, ces conseils!!!! comme si on avait pas tenté des dizaines de fois de lutter contre ces crises, tenté de manger sainement (chose que je faisais très souvent mais qui étaient annihilées par des pulsions irrépressibles) mais je n'en veut pas à ceux qui ne connaissent pas cette maladie. L'important, c'est qu'il y ai une solution pour sortir du cercle vicieux car ensuite il devient enfin possible de manger sainement et faire du sport, cher Jarod! c'est ce que je suis maintenant capable de faire!

    jarod
    jarod       (réponse à sirene13)

    mais ce que j'ai dis c'est que que j'ai fais et çà marche donc oui pour la plupart des gens cela va marcher !!! Après je ne dis pas que parfois çà peut être "maladif" çà je l'admets mais le plupart du temps non. Si les gens faisaient plus attention il n'y aurait pas autant de personnes avec un IMC>30 ... Et encore même quand ils ont un traitement hypocholestérolémiant et/ou hypoglycémiant voir les anti-agrégants/AVK (bah oui à jouer avec le feu les risques cardio-vasculaires sont augmentés forcément) certains continuent de faire n'importe quoi ( et çà je le vois presque tous les jours) !!

Votre réponse
Postez un commentaire