En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal n'a pas caché sa surprise et ses doutes après le rapport de l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments, qui a, ce mercredi, temporairement "blanchi" l'usage du Bisphénol-A.
 

Alors que la France a généralisé depuis le 1er janvier l'interdiction du Bisphénol A à tous les contenants alimentaires, l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) a décidé de blanchir cet antioxydant controversé. De son côté, Ségolène Royal s'interroge sur le "poids des lobbies" dans cet avis.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire