En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Après Diane 35, faut-il interdire les pilules de 3e et 4e génération ?
 

Un rapport de la Haute autorité de santé note "un risque de complications thrombo-veineuses" deux fois plus élevé que les pilules de 2e génération.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • veraz
    veraz     

    Et enfin parce que les femmes ne sont pas des enfants. Elles peuvent comprendre les facteurs de risque quand ils leur sont présentés de façon clair, et faire un choix en fonction de cela.

  • veraz
    veraz     

    Et parce que bien que dangereuses, ces pilules tuent moins que le paracétamol ou l'aspirine... Que celui qui n'en a jamais pris me jette la première pierre !

  • veraz
    veraz     

    Parce que certaines personnes ne supportent pas les 1ère et 2nd génération !

  • leane
    leane     

    Quelle bonne question! Si cette daube a fait des victimes, pourquoi continuer à la distribuer? Le labo ne serait pas content et faut pas fâcher un copain?

Votre réponse
Postez un commentaire