En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une boîte de Pradaxa, un anticoagulant de nouvelle génération commercialisé par le laboratoire allemand Boehringer.
 

Si le risque d'hémorragie, déjà connu comme effet indésirable, peut être accru pour les personnes âgées, l'Agence du médicament appelle à ne pas cesser de prendre le traitement avant d'avoir consulté son médecin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Myriam DE Macedo
    Myriam DE Macedo     

    Faut pas se plaindre on a le choix quand même !!!

  • Myriam DE Macedo
    Myriam DE Macedo     

    Non, là c'est sûr, plus de problèmes, plus de suivi, plus de vie...

  • Myriam DE Macedo
    Myriam DE Macedo     

    Mon père était sous previscan et tout se passait bien. Par contre le Pradaxa lui a été fatal... C'est quand m^me fou qu'on puisse voler la vie juste avec quelques médicaments !

  • deuxc
    deuxc     

    C'est surtout le labo qui est dangereux! Et incompétent pour balancer ça sur le marché. Cela dit, certains ont du avoir quelques euros pour donner leur accord...Comme d'habitude.

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    Bonjour, entièrement d'accord avec votre avis, ; ce médicament n'est , du reste pas le seul à ne pas avoir (pour l'instant) d'antidote ; le Xarelto est dans le même cas et quand la prescription est bien faite, par une équipe hospitalière spécialisée, avec un suivi régulier ; il ne sempble pas y avoir trop de problèmes; on pourrait ajouter que certains médicaments peuvent avoir un effet de potentialisation sur ces anticoagulants et doivent donc être prescrits avec prudence en cas d'association.

  • Bilivine
    Bilivine     

    C'est fou le mal que se donnent les labos pour régler notre problème de retraites.

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    C'est un médicament qui n'a aucun antidote, principal problème! Le seul point positif est que les patients n'ont plus besoin de suivi de l'inr ni de tp. De plus il n'est pas bon pour toutes les pathologies relevant d'un traitement par avk. Donc par prudence, rester sous traitement classique, genre préviscan .

  • Bilivine
    Bilivine     

    Pour une fois que certains pouvaient s'acheter du Prada............

  • la gratouille
    la gratouille     

    En fait on remplace le risque de mourir d'AVC par le risque de mourir d'hémorragie, chouette!,

Votre réponse
Postez un commentaire