En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les agences de mannequinat qui refuseront de révéler les indices de masse corporelle de leurs mannequins risquaient six mois d'emprisonnement avec le projet de loi qui a été refusé.
 

Un projet de loi voulant lutter contre l'anorexie dans le mannequinat a été refusé mercredi, en commission, à l'Assemblée nationale. Le texte visait à interdire aux agences de recourir à des mannequins lorsqu'ils sont diagnostiqués en état de dénutrition.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    ▓ afin de contraindre les agences à attester pour chaque mannequin d'un certificat médical prouvant que son IMC est supérieur à une valeur donnée ▓
    ▓ Cet amendement aurait "établi une discrimination dans le code du travail", selon le député UMP Bernard Accoyer, lui-même médecin.▓
    La plupart des boulots font d'une manière ou d'une autre de la discrimination basée sur le physique, c'est quoi cette excuse bidon ? Évidemment que si il y'a un doute sérieux sur l'état de santé des mannequins il faut qu'il y ait un suivi et des sanctions si cela est du à une volonté manifeste.

  • dany-tou
    dany-tou     

    Pourrait-on interdire les députés et sénateurs ?

    Maxoue
    Maxoue      (réponse à dany-tou)

    Au moins les sénateurs et les trois quart des députés

  • iamagic
    iamagic     

    ça serait pourtant à MST de faire qch à ce sujet grave!!!!

  • Maxoue
    Maxoue     

    Ils feraient mieux de réformer complétement le code du travail et le mettre d'actualité,au lieu d'utiliser sans cesse des rustines

Votre réponse
Postez un commentaire