En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Certains composés de grands parfums seraient en réalité allergènes.
 

La Commission européenne veut interdire trois ingrédients très allergènes qui entrent fréquemment dans la composition des parfums.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    HOLALA ! quel "pavé" ! Désolée, j'ai abandonné au bout de 4 lignes !

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    l'Europe sert à s'assurer aussi que les industriels modifient leur produits qui peuvent etre toxique ,carcomme on le sait les parfums comme on le sait , c'est plus compliqué dans certains pays de le faire faire , surtout si il des èlus qui acceptent des pots de vins pour modifier quelques rèsultats scientifiques....Les mauvais en tout ne sont pas en gènèral ce qui savent tout! Les scandales c'est quand les politiques cachent la vèrité comme la vache folle, les radiations ... Maintenant les choses ont changé , l'annonce arrive de l'Europe quand le risque existe... La connerie c'est penser que des gens peuvent ètre malade parcequ'ils ignorent...

  • jojo bo
    jojo bo     

    les gros lobbies n'hésite devant rien !!! exemple s'il en faut : La prison pour avoir refusé de polluer !

    Chère amie, cher ami,

    Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.

    Le 24 février 2014, il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

    Par solidarité avec lui, je vous demande de signer la déclaration de soutien située en bas de ce message.

    Un insecticide qui détruit les abeilles

    En juin dernier, pour contrer un risque hypothétique d'épidémie de flavescence dorée, une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté radical : tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la cicadelle, l'insecte qui répand la maladie.

    Le problème est que même l'insecticide le moins polluant contre la cicadelle tue les abeilles et la faune auxiliaire.

    Il détruit toutes sortes d'insectes nécessaires à la régulation de la vigne pour éviter les parasites. Or, Emmanuel Giboulot travaille justement depuis plus de 40 ans à préserver les équilibres biologiques de sa vigne.

    Il décide donc, fort logiquement, de lutter contre la cicadelle en choisissant parmi les nombreux traitements naturels bien connus des agriculteurs bio.

    Il était tranquillement au travail l'été dernier quand arrive chez lui un inspecteur de la direction régionale de l'Agriculture. L'inspecteur s'aperçoit qu'il n'a pas déversé de pesticide.

    Il décide aussitôt de le signaler au procureur. Emmanuel Giboulot est mis en examen, comme un délinquant.

    Traîné en correctionnelle !!

    Emmanuel Giboulot est convoqué le 24 décembre pour un arrangement amiable avec le procureur, mais celui-ci annule au dernier moment.

    Au lieu de classer l'affaire, le procureur décide de le renvoyer devant le tribunal correctionnel, avec un procès le 24 février prochain !

    Emmanuel Giboulot sera donc jugé aux côtés de délinquants sexuels et de cambrioleurs endurcis, qui forment la population habituelle des audiences correctionnelles.

    Le problème est que, en dehors de quelques réactions isolées, personne ne s'est exprimé publiquement pour défendre Emmanuel Giboulot.

    Aucune réaction massive n'a eu lieu dans la population, jusqu'à présent.

    L'IPSN avait créé une page de soutien sur Facebook pour Emmanuel Giboulot, qui a récolté plus de 35 000 soutiens. Mais, vu le contexte, la mobilisation doit aujourd'hui être infiniment plus forte et plus officielle.

    Les alternatives naturelles sont efficaces !

    En effet, contrairement à ce qu'affirment les autorités, il existe plusieurs moyens de protéger les vignes contre la cicadelle tout en respectant l'environnement :

    les vignes peuvent être protégées avec des fougères et de l'argile calciné ;

    des pièges à cicadelle existent, et ils sont efficaces (la cicadelle est attirée par la couleur orange) ;

    on peut également poser entre les pieds de vigne de la paille d'avoine ou du papier d'aluminium, dont la forte intensité lumineuse empêche l'insecte de se poser. Des expériences ont montré que cette simple mesure est tout aussi efficace que l'insecticide ;

    mais surtout, surtout, c'est en préservant la biodiversité qu'on lutte le mieux contre la cicadelle, car c'est un insecte apprécié par de nombreux prédateurs dans la nature. Le problème est que ces prédateurs, les araignées, la mante religieuse et certains types de punaises, ont aujourd'hui été éradiqués dans les vignes non biologiques, où la faune est ravagée par les insecticides.

    Ces solutions ne devraient pas être combattues mais au contraire encouragées par les autorités.

    Les agriculteurs qui les utilisent devraient être félicités et donnés en exemple, non pas soumis à la terreur d'une répression judiciaire.

  • Hybow
    Hybow     

    Incroyable de conneries... Et c'est à ça que sert l'Europe ? À faire iech ? Des bons à rien, mauvais en tout !!!

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Un peu tordus les membres de la commission Européenne ! Si le 5 de Chanel était allergène, cela se saurait depuis le temps qu'il est célèbre et continue à l'être ! Bientôt, ils vont nous interdire le lait au prétexte qu'il ce comporte pas le nom de la vache ! Et dire qu'on les paient pour cela !

  • marina21
    marina21     

    ce qui était plus important que le parfum qui lui NE SE MANGE PAS, ils s'en sont royalement foutus : mais transgénique, traçabilité des plats préparés, poissons nourris aux farines.... D'autre part, les allergiques savent bien qu'il faut diffuser le parfum sur les vêtements, ce qui aura en plus l'avantage qu'il ne virera pas . C'est donc bien encore un moyen d'enquiquiner les gens, et ils pensent ainsi justifier leurs salaires !!!!!!

  • Nelson
    Nelson     

    Voilà à quoi s'occupe la commission européenne

Votre réponse
Postez un commentaire