En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Carmat: "Le coeur n'est pas en cause" insiste Alain Ducardonnet après le décès du 3e patient 

Mis à jour le
Le consultant santé de BFMTV Alain Ducardonnet
 

Le troisième patient implanté d'une prothèse du coeur artificiel de Carmat est mort d'un arrêt respiratoire vendredi dernier, a-t-on appris ce mardi. La prothèse implantée il y a huit mois n'est pas en cause, et les essais devraient se poursuivre normalement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Crusader30
    Crusader30     

    Il est certain que ce coeur "carmat" fonctionne bien, mais implanté sur un patient en phase terminale avec de lourdes pathologies ne pourra pas véritablement être évalué et testé et il sera difficile de tirer des conclusions sur la durée de bon fonctionnement de ce coeur.
    Ce coeur implanté sur une personne en assez bone santé, hormis hélas son coeur, là on pourra voir et réparer les failles de ce coeur "carmat" et surtout sur la durée.
    Je reste très optimiste et je suis sur qu'un jour on changera un coeur fatigué à n'importe qui surtout aux jeunes car hélas beaucoup de jeunes ont un coeur défaillant.
    Bravo aux chercheurs et que ce dernier patient implanté décédé repose en paix.

Votre réponse
Postez un commentaire