En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Berger conduisant un troupeau de mouton en Normandie, en octobre 2008.
 

L'Institut national de veille sanitaire a mené un état des lieux sur le suicide dans le monde agricole. Et les résultats sont alarmants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • la gratouille
    la gratouille     

    Ca fait nettement plus que les taulards ! ca me semble beaucoup plus grave ,mais c'est moins"vendeur" pour les médias

  • DieudoMbala67
    DieudoMbala67     

    Merci l'union européenne.... L'agriculture vivrière va disparaître en France, et avec elle tout nôtre patrimoine de savoir faire..... Il serait temps de se réveiller ............

  • Mickelkel
    Mickelkel     

    pfff, n'imp, c'est leurs descendants qui en héritent, c'est tout ! Ou alors c'est encore un grand complot international visant a déstabiliser l'agriculture française ? Faut arrêter la moquette un peu...

  • rowl
    rowl     

    Je voudrais bien savoir ce qui se passe avec leurs terres, qui les achète ? Peut-être il y là une "vérité à creuser ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca alors, et on a pas eu droit à une article par suicide, comme avec les fonctionnaires et assimilés. Etrange, non ?

Votre réponse
Postez un commentaire