En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Lambert devant le CHU de Reims le 16 janvier 2014.
 

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne s'est prononcé jeudi contre la décision d'euthanasie passive prise par les médecins de Vincent Lambert. Par médias interposés, les membres de la famille du tétraplégique en état de conscience minimale ont exprimé des positions radicalement différentes sur cette décision de justice.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • chardonneret
    chardonneret     

    Vincent Lambert et son épouse sont tous les deux infirmiers. De part leurs métiers, ils sont plus "aptes" quant à leur décision de vie ou non vie en cas de problème. De plus, selon le tribunal, même des vœux émis lors de la validité de l'individu n'a aucun sens, ce qui va à l'encontre des recommandations des défendeurs de la loi léonéti. Donc pour ma part, étant infirmière, mes propres vœux ne servent aussi à rien car je suis valide . Je soutiens Vincent,l'épouse de Vincent et son neveu. Les propres parents de Vincent n'ont pas respecté les vœux oraux de leur propre fils.... au nom de religion. On n'est plus humains avec nos animaux en fin de vie. Dans un autre registre, cela me rappelle l’histoire de cette femme atteinte d'un cancer du sinus qui réclamait l'euthanasie. Facile de refuser et légiférer derrière un bureau. La vraie vie est sur le terrain! Jugement rendu attristant, la loi léonéti doit être revue!

  • sasha45
    sasha45     

    ""Il faut faire une enquête pour savoir ce que le patient avait dit avant, mais les juges considèrent que ses déclarations avait été faites en tant que valide.".... donc même avec un testament on rétorquera à la famille que vous étiez valide et non dans le coma pour savoir ce que vous voudriez si cela vous arrivait ... raisonnement débile qui ne tient pas au bout de 5 années ...

  • kaamelott
    kaamelott     

    C'est de la maltraitance de la part de la mère au nom de la religion. L'aime t-elle ? j'en doute. Une mère aimante refuse de voir souffrir son enfant.

  • sasha45
    sasha45     

    "il n'est pas atteint d'une maladie grave et incurable et il n'est pas handicapé."... bref ! il est en pleine forme ... juste une fleur à qui on met de l'engrais et qu'on arrose en le maintenant sous serre pour faire plaisir à Maman qui ne veut pas savoir s'il souffre physiquement ou psychologiquement et dans l'incapacité de l'exprimer ... au bout de 5 ans,c'est de la torture si son minimum de conscience lui permet de se rendre compte de son état ...

  • Yoannbzh56
    Yoannbzh56     

    Voilà, avec les mœurs de rétrograde ! Nous sommes encore sous la coupelle de la religion !! Aucune dignité la medecine et la justice !!!
    Acharnement thérapeutique, ça n'existe pas en France ! C'est faux en voilà une preuve !!!
    Et il y en a bien d'autres.
    Rien de mieux c'est de faire un testament à ses 16-18 ans comme ça ils ne pourront rien y faire ces arriérés !!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'ai jamais compris à quoi ça servait de broder autant autour d'une décision de justice sans en donner les "motifs".

  • kaamelott
    kaamelott     

    Puisque Vincent Lambert n'est pas malade mais handicapé selon la justice, les parents peuvent le reprendre chez eux et l'assumer

Votre réponse
Postez un commentaire