En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Peaucelle, directeur de Biotrial, explique qu'aucune faute n'a été identifiée dans cet essai clinique.
 

Le 15 janvier dernier, la ministre de la Santé annonçait qu'un accident grave s'était produit dans le cadre d'un essai thérapeutique mené par la société Biotrial pour le laboratoire Bial. Depuis, le volontaire est décédé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • colt13
    colt13     

    INDECENT LAMENTABLE les laboratoires ont les moyens de payer pour ne pas être inquiéter

Votre réponse
Postez un commentaire