En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La majorité avait été abaissée sous l'impulsion de Valéry Giscard d'Estaing (ici en 1974), alors président de la République.
 

Le 5 juillet 1974, sous l'impulsion de Valéry Giscard d'Estaing, le droit de vote était accordé aux personnes âgées de 18 ans. Une révolution qui profite toujours à la population: certains s'interrogent d'ailleurs sur la possibilité de créer un nouveau statut de "pré-majorité" dès 16 ans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • HawaiianJozz
    HawaiianJozz     

    Déjà il faudrait revoir le vote en lui-même, parce qu'au jour d'aujourd'hui, voter ne signifie plus rien. Donc baisser l'âge pour voter n'a pas vraiment de sens

  • ALEX-BENOIT B.
    ALEX-BENOIT B.     

    C'est une des rares bonnes reformes de ce pauvre giscard.

    HeyBааl
    HeyBааl      (réponse à ALEX-BENOIT B.)

    MDR

  • seurf
    seurf     

    encore une fois ils ont très bien compris qu'à 16 ils sont influençables et pour être réélu il compte là-dessus mais il se mette le doigt dans l"œil enfin pour ne pas dire ailleurs même les gosses ont compris... déjà à peine 18 ans il te dise je suis majeur je fais ce que je veux et tu es encore responsable d'eux alors à 16 ans rendez-vous compte du massacre'je crois qu'on vit dans un autre monde

  • Albatros08
    Albatros08     

    Avant 1974, le système jugeait les jeunes assez grands pour porter des armes à 18 ans et même faire la guerre (cf les conscrits d'Algérie en 62) ou être jugés en justice comme des adultes. En revanche, à 20 ans ils étaient trop gamins pour voter et même choisir leur filière en fac. C'était un profond déni de droit, merci à Giscard d'avoir eu le courage politique de faire cette réforme et sus aux réacs ci-dessous.

    Maxoue
    Maxoue      (réponse à Albatros08)

    faux c'était 19 ans et deux mois .....La loi Barthou fait passer recensement des appelés à 19 ans au lieu de 20 précédemment, abaissant l'âge d'incorporation de 21 à 20 ans.

    logic
    logic      (réponse à Albatros08)

    RAS : logique

  • mamily
    mamily     

    a l'époque les jeunes travaillaient à 18 ans si c e n'est avant !! ils étaient matures !!! c'est une hérésie totale de vouloir baisser à 16 ans !! ce gouvernement ferait mieux de revoir à la remettre à 21 ans compte tenu du fait que les jeunes à ce jour sont pratiquement tous assistés jusque 25 ans !!! ce gouvernement qui se plait à détruire les mesures passées serait bien avisé de revenir en arrière sur ce sujet avant de provoquer des situations absurdes et destructurantes pour les familles !! quoique la famille comme dirait Hollande pour la finance c'est l'ennemie de la gauche !!!

  • Jean Pointure
    Jean Pointure     

    il faut surtout qu'ils soient punis,comme des adultes donc tout abaissé a 14 ans

  • Monique33
    Monique33     

    Une mesure qui a sorti de l'autorité aux parents, voilà tout! A bien réfléchir, de nos jours, ça peut arranger parents et enfants.......

  • toto34
    toto34     

    A mon avis, une grossière erreur..

  • Hellor
    Hellor     

    A 16 ans ???? Mais il fume quoi au gouvernement ???

  • Maxoue
    Maxoue     

    C'est pas ce qui a été fait de mieux

Votre réponse
Postez un commentaire