En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Xavier bertrand promet une réforme du système de pharmacovigilance
 

PARIS (Reuters) - Deux jours après la diffusion d'un rapport accablant sur le Mediator, Xavier Bertrand a promis lundi qu'une réforme "radicale"...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • mar17
    mar17     

    ….. GROS CHANTIER et en plus il n’a pas peur Xavier ERTRAND. Il s’attaque à du lourd !!!!

  • choupi65000
    choupi65000     

    traitent l'homéopathie de "placebo" parce qu'ils ne peuvent prouver son éfficacité ,mais moi je m'en moque de savoir comment ça peut agir ,l'essentiel c'est que ça marche !et sans risques d'effets secondaires ! cela fais 35 ans que je l'ais adoptée ,suite à une hépatite médicamenteuse ,c'est une médecine trés personnalisée ,on est pas traités comme des moutons ...de plus ça ne gréve pas le budjet de la Sécu !...

  • ange bleu
    ange bleu     

    si d'abord on commencait par eliminer les medocs qui ont les memes effets mais des noms differents et plus de controles sur la composition de ceux-ci : on rajoute une bricole et le medocs ne passe pas dans le domaine public et ne peut devenir un generique et surtout une harmonisation de la santé publique : soins, medocs et materiel ayant rapport avec la santé, on recontre des inepties delirantes du style "logiciel de gestion approuvé par la securité sociale"

  • Gtoutcompris
    Gtoutcompris     

    La seule reforme, C que pour ceux qui melangent santé et pognon la peine de prison sans sursi est au bout du chemin. Là est la seule et véritable réforme...

  • ARC39
    ARC39     

    Sans doute que Servier a une grande responsabilité, mais qu'en est-il de l'AFSSAPS?
    Ce sont sans doute des intouchables incompétents liés au Ministère de la santé.

  • JOSS22
    JOSS22     

    Oh là là... que de précipitation pour essayer de fourguer au plus vite la patate chaude à SERVIER et tenter de lui foutre tout sur le dos!... Mais, attention, SERVIER a l'argent, beaucoup d'argent pour se payer les plus gros cabinets d'avocats du pays, qui vont mener la vie dure, et à juste titre, à ceux qui tenteraient de lui faire porter plus que sa part de responsabilité, qui est celle d'un Industriel créateur de produits à risques (Comme Airbus etc..). Les 1000 types qui émargent TRÈS grassement à L'AFSSAPS et qui taxent les Labos de sommes effarantes pour
    vérifier et donner le feu vert pour la mise sur le marché des médicaments, vont vraiment faire rigoler tout le monde quand ils prétendront avoir été roulés dans la farine par SERVIER!... Un peu comme si les Services Vétérinaires prétendaient qu'ils se sont faits rouler dans la farine par le Kebab du coin!! Les spectromètres de masse sont capables de détecter tous les composants de toutes natures, dans n'importe quoi, et à n'importe quel taux, donc faudra trouver autre chose, parce que l'argument de la "farine" va tomber en poussière dans la première minute de plaidoirie!... Quant à la SECU, elle n'aurait pas vu non plus le rapport entre l'administration de Médiator et une augmentation des valvulopathies?... Alors il serait grand temps qu'elle investisse dans un service de statistiques!...
    Eh oui, mon petit BERTRAND, il ne sert à rien de précipiter les choses pour tenter d'exonérer l'administration de ses incuries et de faire payer les autres à la place, le mal est fait, et tu vas devoir te contenter de regarder les autres pour 2017!...

  • caton l'ancien
    caton l'ancien     

    Ne serait-il pas plus judicieux de mutualiser les contrôles au niveau européen, plutôt que de faire 27 fois la même chose dans chaque pays? J'imagine mal qu'un même médicament puisse être efficace en Hollande, sans effet en Allemagne et dangereux en France! En prenant évidemment toutes les précautions pour que l'organisme de contrôle soit rigoureusement indépendant des laboratoires, et donc hyper surveillé.

Votre réponse
Postez un commentaire