En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    Espionnage américain : les autorités françaises se désintéressent de la France.
    La mollesse des réactions officielles françaises § est aussi navrante qu’inadmissible.
    § Ainsi, le niveau de réaction est affligeant : comme en octobre 2013 lors des premières révélations sur la surveillance massive des Français par la NSA, Laurent Fabius se contente de convoquer l’ambassadeur américain. Comme en 2013, des indignations verbales fleurissent. Mais comme en 2013, rien de concret n’est décidé. Les principes de souveraineté nationale et d’indépendance française paraissent quantité négligeable aux yeux de dirigeants qui ont perdu le sens de la France et de son intérêt.
    Cela témoigne aussi du niveau effrayant de soumission de la classe politique française aux États-Unis.
    D’autres révélations faites hier soir par M.Assange sur TF1 incitent pourtant à des décisions fermes. Elles concernent l’espionnage économique massif auquel se livreraient les États-Unis contre l’industrie française et l’emploi. Ne pas réagir à cela démontrerait que le gouvernement accepte en réalité un affaiblissement majeur de notre capacité économique et donc de l’emploi. Toujours au nom de l’intérêt supérieur…des États-Unis !
    Au moment où le chômage explose, il est plus que temps au contraire de marquer un signal fort de reconquête de notre souveraineté politique et économique en retirant immédiatement la France des discussions sur le Traité transatlantique. M. Le Pen 25/06/15

  • Styl
    Styl      

    M. Bartolone, demande des excuses ?.... nous ne sommes à ce stade, nous avons été espionné depuis le Président Chirac... il nous faut un geste fort, comme celui du Général De Gaulle l'a fait en son temps en quittant l'OTAN... Arrêter les négociations Tafta par exemple, ils ne comprendront que ce langage et rien d'autre, inspirez-vous du Général !

  • Grincheux
    Grincheux     

    C'est n'importe quoi dans notre gouvernement, ils sont d'une naïveté incroyable ... à moins que cela soit le prétexte pour ne pas parler de l'accroissement du chômage.

  • ocean
    ocean     

    c' est quoi cette diversion , Mr Hollande savait qu il était écouté , allez parler nous du chomage

Votre réponse
Postez un commentaire