En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Laurent Wauquiez, secrétaire général des Républicains
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Grnoumpf
    Grnoumpf     

    Il faudrait sans doute rappeler en passant à M. Wauquiez quelques chiffres, source INSEE : en 2000 (Jospin) : immigration nette : 97 083 ; en 2010 (Sarkozy) : immigration nette : 188 780

  • francinette
    francinette     

    Plutôt d'accord sur certains points, mais pas du tout sur d'autres.

    D’accord pour ne plus tolérer les immigrants clandestins et les migrants économiques, et ceux qui sont déjà sur le territoire français doivent impérativement quitter la France dans les plus brefs délais, à plus forte raison si la nationalité française leur a été refusée.

    Pas d'accord sur l’accueil "temporaire", un terme employé qui induit une notion de temps aussi vague que peu sécurisante pour les personnes concernées. On nous dit depuis longtemps que beaucoup de Syriens ont bénéficié d'une très bonne éducation scolaire et professionnelle. Alors, je préfèrerais qu'un Syrien, médecin de son métier par exemple, soit accueilli en France et s'y installe durablement (voire même définitivement s'il le souhaite après que la nationalité française lui ait été accordée) dans une de ces régions où l'on manque cruellement de médecins. C'est également valable pour les étudiants ou d'autres professions pour lesquelles on a du mal à recruter en France, et on sait très bien qu'il y en a.

    Pour finir, je dirai que l’idée que le médecin syrien réfugié d'aujourd'hui s’installe durablement voire même définitivement en France ne me dérange absolument pas. Ce qui me dérange beaucoup par contre et qui est nuisible à notre pays, c’est le travail au noir proposé à des immigrants clandestins et le phénomène des travailleurs détachés.

  • dani42
    dani42     

    Menteur, hypocrite. Une personne qui vient sur le sol français, régularisée ou non, y reste.

  • taubiroute
    taubiroute     

    a y reflechir quelle d role d idee que cette notion d emigrant economique dans un pays qui a 6 millions de chomeurs !
    cest une aberration ! ou alors le pouvoir nous ment. et cette immigration massive est en fait souhaitee par les dirigeants

Votre réponse
Postez un commentaire