En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • 37berry
    37berry     

    J'avais oublié çà :::::::Outre le commerce de pétrole, de biens culturels volés et de rançons, le soi-disant Etat Islamique du Levant ou le Daesh profiterait aussi des revenus tirés de la vente d’organes des exécutés. L’information précitée a pour source les révélations de Mohamed Alhakim, représentant permanent de l’Irak au Conseil de sécurité de l’ONU. Morbides en soi, les crimes commis par les fanatiques leur rapporteraient également un pactole en sonnant et trébuchant. Ce qui n’est pas sans rappeler les nazis qui vendaient la peau des exécutés aux entreprises spécialisées en maroquinerie sans parler des cheveux et des prothèses dentaires en or.

  • 37berry
    37berry     

    Une dernière ::::: le président d’Human Rights Watch France militait sur le plateau d’Itélé face à Nicolas Dupont-Aignan pour un soutien aux terroristes dits « modérés » (il n’y a plus de rebelles « modérés » en Syrie, mais uniquement des groupes takfiristes se réclamant d’Al-Qaïda) contre le régime syrien et Bachar-el-Assad, en passant délibérément sous silence les exactions de l’état Islamique pour ne dénoncer que les prétendues atrocités des autorités syriennes ou les cas de torture du régime. Cette indignation sélective, qui s’attaque aux cibles de l’agenda stratégique US tout en masquant les crimes commis par leurs alliés, constitue une méthode bien rodée de manipulation de l’opinion publique puisqu’elle s’opère au nom des « droits de l’homme », un principe qui génère une adhésion automatique du public. Après avoir condamné l’initiative des députés français s’étant rendus en Syrie et dénoncé comme il se doit les violations des droits humains de la part du régime syrien, le président d’HRW France s’est muré dans le silence lorsque le député Nicolas Dupont-Aignan a pointé la barbarie des groupes terroristes opérant en Syrie. Cet exemple illustre le rôle de propagandistes des grandes ONG internationales qui se comportent souvent comme les instruments de communication du département d’état US.

  • 37berry
    37berry     

    La CIA et le complexe militaro-industriel US en sont déjà à plus de six mois de campagne publicitaire, promotionnelle et de communication pour Daesh. Début janvier 2015, la presse révélait que les USA avaient déjà claqué plus d’un milliard de dollars pour combattre Daesh, théoriquement dilapidés en frappes aériennes et batailles secrètes, non-télévisées, contre Daesh, où il s’avère après coup que les Américains s’en prenaient en réalité à des cibles syriennes.......
    Les architectes du plan ont bossé tellement dur sur cette Psyop de Daesh qu’on commence maintenant à entrevoir assez clairement les objectifs initialement visés de toute cette opération – une opération qui est devenue, disons, une sorte de théâtre international d’opérations militaires. Ce théâtre mondialisé, Psyop de Daesh, porte à présent ses premiers fruits et les globalistes expriment désormais clairement leurs revendications, reconnaissant par là même les raisons pour lesquelles ils avaient initialement concocté cette Psyop de Daesh......
    Ce qu’ils revendiquent, c’est le droit à un usage « illimité » de leur « capacité militaire », mais où ils veulent, quand ils veulent et (bien évidemment) contre qui ils veulent. Est-ce qu’un empire tyrannique pouvait rêver mieux ? Et avec pareille révélation, l’idylle entre Daesh, la trinité USA/CIA/Israël et les autres partenaires de Daesh au sein de l’OTAN devient désormais totalement évidente pour quiconque veut bien regarder les choses telles qu’elles sont.

  • 37berry
    37berry     

    Le général Wesley Clark, ancien suprême commandeur de l’Otan, a déclaré à CNN que l’Émirat islamique avait été « créé par nos amis et nos alliés pour vaincre le Hezbollah », mettant ainsi clairement en cause la responsabilité d’Israël. Depuis 2001, le général Clark est le porte-parole d’un groupe d’officiers supérieurs opposés à l’influence israélienne sur la politique extérieure des États-Unis, à ses développements impérialistes agressifs et au remodelage du « Moyen-Orient élargi ». Il s’était opposé au déploiement de troupes en Irak, et aux guerres contre la Libye et contre la Syrie.

  • 37berry
    37berry     

    Selon la Commission d'enquête internationale indépendante de l'Onu sur la Syrie, les protestations pacifiques de 2011 ont dégénéré en guerre civile en Syrie suite à l'ingérence de pays étrangers dans le règlement de la crise. L'ingérence de pays étrangers, ainsi que leur aide financière, militaire et technique ont fait dégénérer les protestations pacifiques de 2011 en guerre civile en Syrie, a annoncé vendredi à Genève la Commission d'enquête internationale indépendante des Nations unies sur la Syrie.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Il pourrait aussi demander sa destitution de sa nationalité française, le PS est devenu un parti sous dictature, il ne veut voir qu'une tête.

  • The Defiant
    The Defiant     

    Ces députés devraient au contraire, être faits citoyens d'honneur. Ils sont l'honneur de notre République, l'honneur de leurs électeurs, face à un exécutif qui attend le renversement d'Assad pour, probablement, envoyer un émissaire français discuter des droits humains et des biens culturels avec les chefs de l'Etat Islamique.

  • snatch
    snatch     

    Ils sont devenus fous au PS........l'incompétence notable ne suffit plus chez eux.....

Votre réponse
Postez un commentaire