En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François hollande veut élargir le partenariat de la france avec l'inde
 

par Elizabeth Pineau NEW DELHI (Reuters) - François Hollande a entamé jeudi une visite d'Etat à forte dimension économique en Inde, où le président...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • smartiz
    smartiz     

    il faut bien, que je sois gentil, de temps en temps, surtout, si il vend pleins de rafales!

  • bonnes vacances
    bonnes vacances     

    Si le contrat passe BRAVO SARKO

  • pugilas
    pugilas     

    avec sa bonne tête de vainqueur sur la photo notre vrp "style creme dessert" va faire signer son voisin de table? j 'espere qu'il ne va pas faire capoter ce qui a été engagé par son predecesseur

  • pugilas
    pugilas     

    tu nous la fait m&m's smartiz?

  • sesmo
    sesmo     

    les insultes et les menaces envers Mittal...

  • marie ch
    marie ch     

    votre nouveau président ne fait que récolter les fruits du travail de Sarko. De tels contrats de ne se négocient pas en moins d'un an

  • CLUB MED
    CLUB MED     

    encore un petit voyage que l on paye à sa maitresse pour la st valentin

  • lementeurmenteur
    lementeurmenteur     

    Sauf que c'est sarko qui a fait le travail avant de partir.Flamflan n'a plus qu'a ramassé et à faire visiter l'inde à sa maitresse

  • je rigole pas
    je rigole pas     

    Hollande n'a rien a voir dans ce contrat, : "Eurocopter travaille depuis deux ans avec Aviators India, notamment en matière de réglementation, pour la création de ce nouveau marché qu'il juge très prometteur dans ce pays émergent"Un petit rappel a monsieur moi je le pretentieux:
    À l'occasion de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde, des contrats notamment militaires pour un montant total de plus de 15 milliards d'euros sont sur le point d'être signés. Thales, EADS, Safran et Areva tirent leur épingle du jeu.


    Les projets de contrats militaires entre la France et l'Inde ont franchi une «étape décisive». Dans le cadre de la visite du chef de l'État Nicolas Sarkozy en Inde, les sociétés françaises du secteur militaire ont conclu, ou sont sur le point de conclure, des contrats qui devraient se monter à 15 milliards d'euros.

    Dix milliards d'euros concernent des accords civils tandis que cinq milliards portent sur le secteur de la défense.

    • Areva : sept milliards d'euros

    Au troisième jour de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde, une série de contrats civils ont également été annoncés, dont le principal porte sur la vente de deux réacteurs nucléaires EPR par Areva . Les travaux débuteront dès 2011, a précisé ce lundi la présidente du directoire du groupe français, Anne Lauvergeon, à New Delhi. Et d'ajouter: «L'agenda retenu serait un début de production d'électricité en 2018». Le contrat se monte à 7 milliards d'euros. Selon le président français, cette vente pour le site de Jaïtapur est un «prélude à une série de six».

    • Thales et Dassault : 2,2 milliards d'euros

    Outre ces contrats, figure celui de la rénovation par les groupe français Thales et Dassault de 51 avions de combat Mirage de l'armée de l'air indienne, pour un montant estimé à 1,5 milliard d'euros. S'y ajoutera un autre contrat portant sur l'équipement de ces mêmes Mirage de nouveaux missiles pour un montant de quelque 700 millions d'euros.

    • EADS : 4,8 milliards d'euros

    MBDA, filiale de missiles d'EADS, du groupe italien Finmeccanica et de BAE Systems, est également en négocations avancées pour le co-développement avec l'Inde de missiles sol-air, pour un montant de deux milliards d'euros.

    Par ailleurs, la compagnie aérienne Air India a signé un contrat de leasing pour 10 Airbus A330 et 15 Airbus A320J et Airways un contrat de même nature pour 10 Airbus A330. L'ensemble de ces contrats de leasing représenterait selon l'Elysée quelque 2,8 milliards d'euros sur la base du prix catalogue. Un montant que l'on réfute chez EADS, maison-mère d'Airbus. Les contrats ne portent en effet pas sur des ventes d'avions, mais sur des locations, essentiellement assurés par des sociétés de leasing, dont le nom n'a pas été révélé.

    • Safran : entre 500 et 700 millions d'euros

    Enfin le groupe Safran, spécialisé dans les moteurs et les équipements aéronautiques, négocie le co-développement avec l'Inde d'un avion de chasse pour un montant compris entre 500 et 700 millions d'euros.

    • Michelin : 600 millions d'euros

    Le groupe français de pneumatiques a également signé un protocole d'accord avec l'État de Tanil Nadu pour un investissement d'environ 600 millions d'euros dans une usine.

  • legaulois
    legaulois     

    presque à comprendre ! Il aura fallu effectuer des démonstrations concluantes au Mali afin d'espérer quelques contrats en Inde...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire