En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Peillon et Montebourg s'engagent à préserver la Sécurité sociale en cas d'élection

Vincent Peillon, candidat à la primaire de gauche, s'engage à préserver la sécurité sociale si il est élu en 2017.
 

Dans un communiqué publié ce jeudi, les candidats à la primaire à gauche défendent la Sécu. Une manière de s'opposer frontalement à leur adversaire de droite, François Fillon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?      

    Soutenir la sécu oui bien sûr !
    Mais avec quel argent ???
    De la dette en plus ... trop facile !

    Ils feraient bien d'analyser tous les dysfonctionnements de la sécu et de les "tacler" l'un après l'autre au lieu de théoriser et de payer, payer, payer pour la mauvaise organisation, les incompétences, les abus et les fraudes.

  • BBRET
    BBRET      

    Mensonges contre mensonges voilà les programmes de ceux qui s'autoproclament hommes d'état
    Démocratie pervertie par les apparatchiks qui n'ont jamais pris aucun risque et veulent le pouvoir contre promesses intenables
    Voilà un pays sans presse capable de poser la question comment avec quel moyen

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?       (réponse à BBRET)

    En effet c'est toujours, avec les socialistes, le choix le plus idéologique, le plus facile, celui qui plait et pour le financement, et bien c'est la dette !

    Comme pour le chômage !
    Ne surtout pas faire d'effort et ne fâcher personne : c'est la technique que Hollande a privilégiée dans sa gouvernance.

    Résultats : abus sur abus et le tout amplifié par leurs incompétences.

    Tant que l'argent de la dette coule à flot ... pourquoi imposer de la sueur et des larmes ?
    C'est risquer la non élection !!!

  • Gascon
    Gascon      

    Montebourg et Peillon sont d'accord,je ne comprends pas qu'ils se présentent l'un contre l'autre à la primaire. Peut-être un signe de ralliement pour le second tour?

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?       (réponse à Gascon)

    À mon avis ils veulent se faire connaître et se payer une campagne électorale gratuite pour se faire élire député

    La présidentielle, pfff .... : ils n'en ont rien à xxxx

  • Bibs69
    Bibs69      

    Ça veut dire quoi préserver la sécurité sociale: continuer à creuser le déficit ou prendre les mesures qui s'imposent a son bon fonctionnement et à sa pérennité

Votre réponse
Postez un commentaire