En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Marc Ayrault et le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon se rendent ce lundi dans le  lycée professionnel Henri Gaudier-Brzeska (Loiret)
 

En visite dans un lycée professionnel le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et Vincent Peillon ont donné le coup d'envoi de la pré-rentrée scolaire, avant le retour des élèves le 3 septembre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Martellus
    Martellus     

    Peillon, l'Anti-France et l'anti-catholique avéré pour qui « On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique » prône la laïcité, SA laïcité, celle qui ne touche pas à son électorat :
    es sujets «récurrents de protestation et de revendications» ne figurent pas dans le projet de charte, regrette M. Obin en citant «la nourriture à la cantine, l’obligation scolaire et en particulier l’assiduité à tous les cours et aux sorties scolaires, et les fêtes religieuses»
    ---------------------
    «Le point de départ de la laïcité, c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel», avait affirmé M. Peillon il y a un an.

  • berard
    berard     

    @VANESSA FEREY ; Peillon préfère les enfants de roms aux enfants handicapés français; c'est une honte .

  • Vanessa Ferey
    Vanessa Ferey     

    Je suis ravie que Mr Peillon affirme que l'éducation nationale est prête quand entre 5000 et 15 000 enfants en situation de handicap eux vont se retrouvés sans "rentrée" car les places pour les accueillir n'ont pas été "créée" . Au lieu de créer 6700 postes d'enseignants de la bouche de notre chef d'état dont tous n'auront pas de classe toujours de la bouche de notre chef d'état, n'aurai-il pas mieux valu créer des places (il ne s'agit que de fournir aux différentes structure d'accueil les moyens d'EMBAUCHER du personnel) pour ces enfants ?? Quand on dit qu'on fait de l'intégration des handicapés un cheval de bataille on évite que le dit cheval soit laissé sur le champ de bataille justement !!!

  • jackyguillet
    jackyguillet     

    RIEN

  • berard
    berard     

    Finalement ,les conneries à Peillon; ça va nous coûter combien ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Parler de rien, c'est assez bien résumé, bravo.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Justicia qui demande d'argumenter, on aura tout vu ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est ça. Au plus la matière à inculquer s'est effacée de leur mémoire, remplacée par des trucs sans intérêts, au plus les profs sont bons. Mais vous pouvez pas comprendre, faut être socialiste. Ne vous en faites pas, c'est pour votre bien ;)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est marrant, tous les profs, les parents et même les enfants que je connais me disent qu'ils sont rassurés que leur école reste dans la semaine des 4 jours. Pourtant le ministre a l'air de nous promettre le paradis sur terre. Est-ce que ça serait (encore) du pipeau largement diffusé par une presse complaisante (ça va toujours les avantages fiscaux ?) ?

  • Justicia
    Justicia     

    Pour poster vos commentaires................inscrivez-vous ou connectez- vous ? cette blague ????? pour parler de rien car la censure vous le rendra bien M D R !

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire