En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un projet de loi sur la fin de vue prévu avant 2014
 

François Hollande a déclaré lundi envisager un projet de loi sur la fin de vie d'ici à la fin de l'année après un débat public. C'est une des recommandations du Comité consultatif d'éthique (CCNE), qui exprime par ailleurs ses « réserves » quant au suicide assisté pour les malades en fin de vie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • legite
    legite     

    debat philosophique bien trop compliquer pour nos concitoyens

  • japonaise354
    japonaise354     

    il y a bien d'autres choses à faire! Que les médecins soignent correctement car entre ceux qui laissent leurs clients se débrouiller et ceux qui prescrivent un acte à un lot de clients pour une maladie similaire mais différente pour les rendre plus malades qu'ils ne l'étaient au départ. Arrêter aussi l'acharnement thérapeutique. Sans compter certains actes pratiqués dans des conditions inadmissibles. Alors que la médecine soit déjà pratiquée humainement. Et ensuite ce débat lancé par Mr Hollande est encore un projet pour divertir les français et détourner leur attention des vrais problèmes et de toutes ces taxes.

  • HAAIAH+
    HAAIAH+     

    Mais c'est un meurtre prémédité en fait !

  • OBSERVATEURlvigilent
    OBSERVATEURlvigilent     

    Expression impropre: Suicide vient du latin su caedere = tuer soi... Un assistant n'est pas soi. Le conflit en soi entre pulsion de vie et pulsion de mort est une affaire personnelle. Si on savait le nombre de gens qui avaient dit 'Laissez-moi ou aidez-moi à mourir si je suis dans te état... et qui la guérison advenue ont remercié les médecins de ne pas avoir accédé à sa demande!!! Tout cela est très subtil et appartient au mystère même de la vie. Attention de ne pas jouer les apprentis sorciers...

  • Titof70
    Titof70     

    notre passage sur terre est une étape. Après notre mort physique et le passage de notre âme dans une autre dimension, d'autres expériences nous attendent pour notre évolution mais pour croire en cela, il faut essayer pendant quelque temps de sortir notre esprit de notre société moderne très matériel et conditionné depuis notre plus jeune âge pour être rationnel et cartésien et lire les livres de Patricia Darré "Médium et Journaliste à France Bleue" - Des séries aussi bien connues qui abordent le sujet de la médiumnité sont parfois très proches des écrits de la journaliste.

  • Titof70
    Titof70     

    Faut-il encore être conscient pour pouvoir mettre fin à ses jours ! C'est pour cela qu'un acte écrit (comme un testament) ou alors une carte où il serait mentionnée notre souhait de ne pas subir d'acharnement thérapeutique lèverait toute responsabilité aux médecins et culpabilité pour les familles, un peu comme sur le modèle du don d'organe. Cela se pratique déjà me semble t-il aux U.S.A.. On le voit régulièrement dans les séries médicales.

  • cevengwada
    cevengwada     

    Créer des lits supplémentaires de soins palliatifs dans des services adaptés avec des soignants formés c'est urgent et si en plus la loi permet aux médecins de respecter les directives anticipées du patient ce sera parfait .

  • RAVAILLAK
    RAVAILLAK     

    Une loi bien encadrée dans ce monde pourri ?
    tu rêves, mais demain si une loi est votée elle sera détournée, bafouée, oubliée pour la bonne cause...la seule bonne cause de notre société actuelle ...le pognon !!! De plus qu'on arrête de nous enfumer avec ça car à 90% celui qui veut vraiment en finir peut le faire lui-même, mais là encore on nage en pleine hypocrisie et il faut faire porter aux autres la responsabilité de donner la mort !

  • Titof70
    Titof70     

    Nous n'avons pas de scrupules à euthanasier des animaux lorsqu'il n'y plus rien à faire, des êtres vivants tout comme nous mais lorsqu'il s'agit des humains, à non on crit au scandale, il faut souffrir et encore souffrir jusqu'au bout ? Nous remercions nos vétérinaires d'avoir le pouvoir de ne plus laisser souffrir notre animal de compagnie mais un médecin qui pourrait euthanasier une personne, est encore considéré comme un criminel ? On n'imagine même pas aussi la souffrance des proches lorsque l'on vit au quotidien avec un être cher malade, en souffrance et pourtant lorsqu'il s'agit des animaux, nous ne le suppportons pas et demandons bien souvent de leur éviter toutes ces douleurs. Il faut que les choses dans ce domaine évoluent et soient bien entendu clarifiées car si un jour une loi venait à être voter pour l'autorisation d'euthanasier, il faudra bien sûr faire en sorte que celle-ci soit bien encadrée.

  • gribounou
    gribounou     

    Il n'est pas question du président mais des 86 pour cent des français qui ne veulent pas agoniser longtemps.Les autre n'ont qu'à choisir de souffrir, on ne les obligera pas. Quand à dieu, prouvez-nous qu'il existe et qu'il est d'accord pour une fin cruelle, après on en reparle.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire