En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Les frondeurs" des Républicains prêts à former un groupe à l'Assemblée

Thierry Solère.
 

Les "constructifs", décidés à  voter la confiance à Édouard Philippe, pourraient fonder un groupe Les Républicains indépendant à l'Assemblée nationale.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • dano54
    dano54     

    A la soupe à la soupe ! Entre : "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" selon le dicton et changer de convictions tous les matins, il y a de la marge. Cette remarque vaut pour le PS comme pour LR.
    Mais ce n'est peut-être pas plus mal !
    Ceux qui pensent ces partis "morts" se trompent à mon avis.
    On a vu des vagues dans l'histoire…. Elles finissent toujours dans le sable...

  • bergheim
    bergheim     

    on aimerait bien avoir l'avis de beaudolo.

  • mandrake
    mandrake     

    Que les constructifs quittent le parti..ils auront plus facilement un poste auprès d'En marche..les constructifs?les opportunistes ce ne serait pas mieux comme nom de groupe?

  • vauban
    vauban     

    donc chez les LR ils resteraient Xavier Bertrand avec Pécresse & co. contre Ciotti Wauquiez & co., ceux là ils vont aussi se séparer !

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à vauban)

    Je ne comprends même pas ce que fiche un Wauquiez au L.R ...sa place est au F.N ! Il est vrai que les perspectives d'avenir y sont moindres, et réservées, et que le Laurent à les dents qui rayent le parquet ...!

  • Picto
    Picto     

    Enfin des décisions positives et constructives.
    Les LR ils veulent éviter la guerre des chefs et surtout une primaire en 2022 doivent absolument se séparer et présenter chacun leur candidat.
    Et puis, ces deux parties du parti sont incompatibles.

    Le parti de la "droite progressiste" est une excellente idée.
    Macron pourra y piocher des "partenaires de valeur".
    Ensuite .... quelle est son rôle par rapport à LREM ?

    L'autre droite, pourra drainer les tentés par le FN, les Manifs pour tous, la vieille droite quoi. Elle a un rôle à jouer pour désamorcer les crises morales (enfin ... soit disant morales)

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Eh oui pour préparer 2022 ce serait la bonne manière afin d'éviter les guerre de chefs et surtout des primaires tueuses.
    Le PS et les LR sont morts de ça !
    Vouloir trop rassembler, ne permet pas la cohésion.

    Chaque parti enverra son "élu" pour se battre pour une place au second tour. Ca éviterait bien des coups de sang et des "meurtres politiques"

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Ben voila enfin ...

    Et pourquoi pas trois groupes :
    - UDI, alternative au Modem
    - LR progressiste, pro Macron mais avec discernement
    - LR de droite pur et dur

    Ils partagent leurs députés pour avoir chacun un groupe.
    Et pour certains, les plus opposants, 60 députés pour pouvoir saisir le conseil constitutionnel !!!

    Et ceux qui ne s'y retrouvent pas, il leur reste le FN et LREM.

    Alors chacun pourra reconstruire un future pour 2022, en toute quiétude.
    Sinon ils se "boufferont le nez"

Votre réponse
Postez un commentaire