En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Selon Manuel Valls, "si on empêche la consultation", "les travaux démarreront" à Notre-dame-des-landes - Jeudi 18 Février 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • pintre
    pintre     

    Il y a moins d'un mois Valls disait:" l'aéroport se fera, force à la loi". Aujourd'hui, il dit "attention, il faut faire ce référendum autrement l'aéroport se fera". C'est un peu un cheminement de la même veine que "la déchéance de la nationalité c'est une pensée nauséabonde" devenu maintenant une nécessité absolue. Tout comme son retournement au sujet du 49,3. Eh,oui, Valls ne faisait pas de la politique politicienne lorsqu'il était dans l'opposition. Et dire qu'il traite maintenant les autres d'immobilistes.

  • Anal JESIC
    Anal JESIC     

    Pourquoi un référendum local, alors que la dépense est national.
    Ayrault a eu son hochet, alors passons à autre chose de moins coûteux.

Votre réponse
Postez un commentaire