En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Si on recule d'un pouce" face au terrorisme, prévient Manuel Valls, "on lui donne cette victoire"
 

Interrogé mardi matin sur la poursuite des frappes en Irak, alors qu'un otage français est menacé de mort en Algérie, le Premier ministre réplique que la France "assume totalement ses responsabilités".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • dge
    dge     

    Si la France faisait marche arrière à la moindre prise d'otage elle n'aurait plus aucune crédibilité... Le monde est en guerre, des fanatiques islamistes envahissent et oppriment des peuples un peu partout dans le monde. Il est du devoir des pays civilisés de lutter contre ce fléaux moyenâgeux et d'attaquer ces terroristes où qu'ils se cachent dans le monde et avec la plus grande fermeté.
    Même s'il s'agit d'un combat sans fin, je suis pour ces interventions car on ne peut pas tolérer cette barbarie dans le monde...

  • papagege
    papagege     

    Je suis surpris que la France semble considérer qu'il y a deux islamistes un en Syrie et l'autre en iraq et pourtant ce sont bien les mêmes qui passent d'un cote ou de l'autre alors pourquoi leurs offrir cette bénédiction du pas touche ? au nom que le président de ce pays ne veut pas de ça chez lui !!!

Votre réponse
Postez un commentaire