En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls a affirmé mardi devant l'Assemblée nationale qu'il fallait "vraiment maîtriser nos frontières" mais "pas en sortant de Schengen".
 

Manuel Valls a mis en garde mardi les souverainistes qui voudraient tirer un trait sur l'Europe et la droite du risque de "jouer aux apprentis sorciers", après le Brexit britannique. Le Premier ministre a également dressé une longue liste de maux qui rongent l'Europe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • PAROLIER37
    PAROLIER37     

    Dans les années 50 à 80 j'ai connu ce qu'était la vie quotidienne en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Italie : ces pays étaient des pays pauvres : aujourd'hui on peut constater qu'une meilleure qualité de vie est devenue une réalité pour ces pays et ce grâce aux efforts de tous... la France a peut- être légèrement un peu perdu au change mais au moins elle peut actuellement vendre ses produits à l'export à des nations qui sont devenus enfin plus riches et plus solvables. Je constate tout simplement que le niveau de vie s'est réellement élevé pour beaucoup de pays en Europe (même pour l'Allemagne et même pour l'Angleterre) (dans les années 50 à 70 : les enfants Grecs mendiaient dans les rues, car ils avaient faim)------------------ Un référendum : c'est une revanche des nuls, des ignorants et des analphabètes..!!! c'est une possibilité,offerte sur un plateau, à ce qu'une masse inculte puisse faire basculer l'économie d'un pays vers la récession et la faillite...!!!

Votre réponse
Postez un commentaire