En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Prime Minister Manuel Valls attends a meeting with Saudi officials in Riyadh on October 13, 2015. France announced a series of deals worth 10 billion euros ($11.4 billion) with Saudi Arabia to reinforce links with the conservative Islamic kingdom despite persistent criticism from rights activists of the kingdom's record on civil liberties. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD
 

Manuel Valls a défendu mardi la "belle" cérémonie organisée dimanche à Douaumont pour le centenaire de la bataille de Verdun, cible de critiques, à droite et au FN principalement, pour avoir mis en scène des enfants courant entre les tombes de "poilus".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  •  
          

    Valls défend la "belle" cérémonie de Douaumont! forcément le "Front National " est contre

  • camus
    camus     

    L' indecence, ca ne doit pas dire grand chose au gouvernrment actuel...!

  •  
          

    Valls défend la "belle" cérémonie de Douaumont, au-delà des polémiques sur sa mise en scène_____________allez faire de même en Espagne

  •  
          

    AGENCE TOUT RISQUE

  •  
          

    Valls défend la "belle" cérémonie de Douaumont,___________ Stop il y a un OS qui passe pas

  • iamagic
    iamagic     

    Où, mais où sont passés tous les commentaires???

     
           (réponse à iamagic)

    censuré ! ça porte un nom quand ça ne dépasse pas le cadre de la charte ,

  • Antihollande
    Antihollande     

    Le Manu veut tenter de se rattraper aux branches, mais la chute sera dure et surtout inévitable.

  • BençaAlors
    BençaAlors     

    Rien d'étonnant, il garde cette propension à refuser d'admettre ses erreurs (c'est typiquement socialiste) enfermé qu'il est dans son syndrome de supériorité.

    Mais clairement cet épisode est une faute, une faute politique mais surtout une faute morale envers les soldats tombés pour la France, envers leurs familles et envers les Français dont un nombre non négligeable s'est sentit insulté et scandalisé.

    Je ne jugerai pas la dimension "artistique" de l'exercice, mais seulement l'endroit inopportun pour le faire.

    C'était clairement une grosse erreur.

  • pintre
    pintre     

    Si Valls le dit.............nous n'avons rien à y redire.

  • Loubencat
    Loubencat     

    Entre les tombes

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire