En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls, a appelé mardi tout à la fois à lutter contre l'antisémitisme et à protéger les "compatriotes musulmans", dans son discours devant l'Assemblée nationale lors d'une séance spéciale d'hommage aux victimes des attentats.
 

Manuel Valls a estimé, mardi devant l'Assemblée nationale française, que, face au terrorisme, il fallait prendre "des mesures exceptionnelles", mais "jamais des mesures d'exception" mettant en danger l'Etat de droit en France. Parmi ces mesures figurent, un meilleur contrôle d'internet, des "quartiers spécifiques" pour les jihadistes en prison ou encore un renforcement des services de renseignement.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • alabri
    alabri     

    oui désormais depuis aujourd'hui si une personne est déja condamnée pour des faits se rapprochant du terrorisme qu'elle est condamné donc relâchée et qu'elle recommence ce ne sera plus considéré comme circonstance aggravante Mme Taubira a envoyé sa circulaire ce jour

Votre réponse
Postez un commentaire