En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, est l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, vendredi matin
 

Interrogée sur la proposition de loi visant à pénaliser les clients de prostituée, Najat Vallaud-Belkacem a affirmé vendredi qu'elle voterait le texte si elle était député.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • RACOL
    RACOL     

    bien vu, mais vu le QI elles ne comprendront pas

  • RACOL
    RACOL     

    je retiens avec affolement : "66 millions d'euros pour lutter contre les violences faites aux femmes" !!!!! je connais des méthodes plus radicales, beaucoup moins chères et plus efficaces, mais elles ne permettent pas de faire carrière politique pour femme démesurément ambitieuse

  • RACOL
    RACOL     

    excellent

  • AnnieChapman
    AnnieChapman     

    Il faudrait renommer le Ministère du droit des femmes le Ministère pour la promotion de la vertu et la répression du vice

  • Bill Old Man
    Bill Old Man     

    Il va en falloir des sujets sociétaux à la gauche pour arriver à la fin de leur mandature..vu que le reste c'est le vide sidéral.

  • ALONZANFAN
    ALONZANFAN     

    Avant de parler en ministre du gouvernement français elle DOIT CHOISIR sa nationalité; L'une ou l'autre on ne porte pas deux culottes car si on oubli d 'en retirer une ou risque de faire ses besoins dans l'autre.

  • ggrreegg
    ggrreegg     

    le tourisme sexuel au Maroc en pleine expension depuis des années ...

  • ggrreegg
    ggrreegg     

    Comment Najat Belkacem peut-elle être ministre française et obligée du roi du Maroc ?
    Certains se sont posé la question : pourquoi le « printemps arabe » n’a-t-il pas contaminé le Maroc ? La réponse est simple : c’est un gouvernement d’islamistes, le (Parti de la Justice et du Développement), qui est au pouvoir depuis fin 2011, avec la bénédiction divine du Roi, descendant du prophète. Plus besoin de révolte, ils sont déjà là.

    En France, la personnalité politique marocaine la plus connue se trouve paradoxalement, en raison de sa double nationalité et de sa double allégeance, ministre dans le gouvernement français, avec, de surcroît, un poste de ministre des droits des femmes. Il s’agit de Najat Vallaud-Belkacem qui est aussi membre du Conseil Consultatif des Marocains à l’Étranger (CCME), poste qu’elle prétend avoir abandonné en décembre 2011. Sa démission de cet organisme est contestée par le journaliste marocain, Ali Amar, car elle a été généreusement gratifiée parce qu’elle sert les intérêts du Roi en encourageant l’identité nationale et religieuse des immigrés marocains. On peut dire que c’est une « empêcheuse d’intégration ». Comment peut-elle concilier ces deux postes politiques ? Comment d’autre part Mme Najat Vallaud- Belkacem réagit-t-elle face à la fatwa des oulémas de son pays, le Maroc, qui justifie la lapidation des femmes si, par malheur, elles décident de quitter cette oumma à laquelle elles sont liées de force pour exercer leur liberté de conscience en déclarant leur apostasie ? Les hommes apostats sont eux aussi, bien sûr, condamnés à mort. Pour elle, quels sont les droits des femmes ?

    http://ripostelaique.com/comment-najat-belkacem-peut-elle-etre-ministre-francaise-et-obligee-du-roi-du-maroc.html

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Vallaud-Belkacem au pays de Candy et de la langue de BLOIS, je rigole comme dit Coluche "prélèvements obligatoires constant'

  • franciseure
    franciseure     

    Et si on changeait les règles de la belote. Pourquoi ne pas déclencher une commission d’enquête sur le sujet?

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire