En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire du procureur Falletti: "une exploitation politicienne choquante"

Mis à jour le
Najat Vallaud-Belkacem dénonce une "exploitation politicienne choquante" de l'affaire Taubira-Falletti.
 

Najat Vallaud-Belkacem, dénonce une "exploitation politicienne extrêmement choquante", après les informations du "Canard enchaîné" sur de possibles pressions exercées par la ministre sur le procureur Falletti.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • jomi
    jomi     

    ce qui est choquant c'est ELLE

  • alilou
    alilou     

    Ce gouvernement est dans les sables mouvants,fait des mensonges un spectacle dont plus personne n'y croit,mais les faits son là,les faits divers ne manquent dans ce gouvernement,qui d'après Hollande devrait être respectable !!!! !! Fondateur du socialisme,Jaurès disait,le socialisme c'est la morale !!!!!!belle moralité ce gouvernement........

  • jojo bo
    jojo bo     

    quand valsounet pète les plombs ---- aie aie aie --- ouille ouille ouille ____ le parisien ------- Mais quelques minutes plus tôt, c'est une répartie bien moins courtoise que Manuel Valls avait lancé à Pierre Lellouche sur le même sujet. «Tu y es allé un peu fort dans ton interview, on n’est pas le 6 février 1934 !» a ainsi lancé le député de Paris au patron de Beauvau, avant de se voir répondre : «Je t'emmerde !» «Je t’emmerde aussi. On n’est pas le 6 février 1934», a alors répondu l'élu UMP, selon les propos retranscris par le Lab, qui s'est fait confirmé l'intégralité de l'échange par un autre parlementaire... et Pierre Lellouche lui-même. «Jamais en vingt ans de politique on ne m’a parlé avec une telle violence. On ne parle pas comme ça à un député, à un ancien ministre !» a confié ce dernier au Lab, avant d'ajouter : «Tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont des factieux, des fascistes, c’est intolérable».

  • felicie
    felicie     

    re +++++++++ !

  • EGLI
    EGLI     

    ah c'est beau L'ENA !
    ENFUMAGE NATIONAL aux Affaires

  • danytou
    danytou     

    Mais madame , la majorité des Français ne vous croient plus !!

  • danytou
    danytou     

    ++++++++++

  • epidermique
    epidermique     

    Sommes nous pas dans l'indépendance de la justice? qui veut-elle protéger? De nouvelles affaires seraient elles sur le point d'être dévoilées? C'est quand même plus facile de mettre en place ses hommes.

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    Avec elle, il n'y a jamais de sujet . Villa Médicis, emploi des fils et filles de ministres, théorie du non genre dans les écoles, diminution de l'augmentation de l'accélération de la dérivée de la courbe du chômage, gma pma, arrêt de la hausse de l'augentation des la stagnation des impôts, indépendance de la justice, etc... C'est pas une porte parole mais une ministre de la propagande. Et après ça veut donner des leçons sur les années 30 (Rappel François Mitterrand dans les année 30 était proche de la CAGOULE ->cf: la manifestation du 1 février 1935 contre" l'invasion des métèques" ). Belle référence pour donner des leçons de moralité républicaine au peuple français.

  • jackary
    jackary     

    pas suprenant venant d'un tel ministre de la justice encore trois à supporter sa tête pour être poli

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire