En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une nouvelle loi sur le harcèlement sexuel va voir le jour. Elle est présentée aujourd’hui en Conseil des ministres.
 

Ce mercredi, le projet de loi contre le harcèlement sexuel doit être présenté en Conseil des ministres. Il doit combler le vide juridique, après l’abrogation par le Conseil constitutionnel il y a un mois, de la précédente loi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Michel VALCIN
    Michel VALCIN     

    Lutter contre le harcèlement sous toutes ses formes devrait-être une priorité internationale come lutter contre la violence sous toutes ses formes. Mais ce n’est pas seulement en prescrivant des nouvelles lois que l’on va crever l’abcès et traiter l’infection. Il serait plutôt urgent de repenser le mode de fonctionnement d’une justice qui par endroit n’offre aucune possibilité aux victimes d’avoir accès à l’expression élémentaire. C’est par exemple le cas d’une victime qui se rend dans un commissariat pour faire état d’une situation insoutenable que lui fait vivre son époux « détraqué astucieux » mais cette victime n’est pas entendue parce qu’elle n’a ni bleus, ni marques, ni contusions et ne fait pas la triste mine de détresse. Elle se trouve découragée et humiliée de ne pas être entendue par des policiers qui sont débordés et sous pression. Je demande à Monsieur le Président de la République de mettre à la disposition de toutes les victimes tous les moyens technologiques et humains existant afin que celles-ci puissent au moins s’exprimer et se faire entendre. Ce dispositif encadré d’animateurs et de médiateurs pouvant intervenir à tout moment préviendrait les actes dommageables ainsi que les situations dégénérescentes aboutissant aux comportements délictueux et aux crimes. Le système actuel ne prends pas en comptes les comportements abusifs et malveillants d’un, patron, collègue ou conjoint « dont la dangerosité astucieuse » ne permet point d’ouvrir un dossier de signalement qui permettrait à un intermédiaire civil (médiateur), de consulter les parties et diagnostiquer le problème conflictuel par des analyses de propos et d’attitudes des protagonistes d’un conflit qui peut dégénérer en drame familiale et de société. Je prends l’exemple d’une mère harcelée quotidiennement par son époux qui adopte des comportements attitudes et propos menaçants, qui approche son visage hurlant et irrité, gesticulant le poing fermé avec les enfants comme acteurs. J’ai été témoins que même avec une lettre au procureur, même après avoir consulté les associations de victimes et d’avoir consulté psychologues et assistantes sociales, aucune réelle écoute ni aucun soutien ne peut être apportés aux victimes tant qu’il n’y a pas de sang. Mais l’Etat est-il alors responsable de la situation d’échec scolaires de ces enfants martyrs réduits au silence ? Il faut des coups et du sang et c’est seulement à ce moment là que la machine sociale, administrative et policière se met en marche. Cette situation à pour conséquence de pousser les victimes humiliées, désarmées soit en souffrances, poussées à bout, à mettre en œuvre une vengeance ou à inventer des mensonges dans l’espoir de faire entendre leurs souffrances. Je pense que pour éviter cette dramatique situation de « censure de l’expression et de la souffrance des victimes de bourreaux astucieux» La police n’est pas l’institution en mesure de traiter ce dramatique sujet. Non pas qu’elle soit incompétente dans ce domaine, mais celle-ci ne dispose ni des structures ni des moyens suffisants pour analyser, diagnostiquer et apporter des réponses adaptées à chaque cas. Les mains courantes et dépôts de plaintes devraient pouvoir disposer de moyens technologiques d’enregistrement des propos et attitudes des déposants ainsi que des personnes appelées à témoigner sur les faits et situations de crises et de conflits. Nos méthodes archaïques demeurent improductives anti constitutionnelles et anti-démocratiques dans la mesure où elles ne correspondent point à la volonté des citoyens ainsi que des victimes. Je réclame au dirigeant de notre pays une justice au non du peuple contrôlée et validée par la volonté du peuple. Ce combat, je le mène pour les victimes de « crimes de réduction au silence » (Enfants, femmes et hommes), qui ne peuvent avoir accès à leur droit élémentaire de s’exprimer, par faute d’existence de moyens élémentaires et nécessaires.

  • Juju75
    Juju75     

    cette loi sera valable pour les femmes et pour les hommes et ce sera une bonne chose pour toutes les victimes.
    le respect de la personne avant tout ...ce que certains et certaines ont l'air d'ignorer .

  • chanel11000
    chanel11000     

    Bien sûr qu'il faut des lois pour protéger les personnes victimes d'harcèlement sexuel. Bientôt on se laissera violer sans rien dire, et on viendra nous dire que c'est nous qui avons provoqué les auteurs.
    Faire voter des lois pour punier tous types de délits est une reconnaissance indispensable pour les victimes.

  • Sharp
    Sharp     

    Dommage que cette future loi ne soit pas rétroactive! Quand je pense a tout ces salopards qui vont s'en sortir et qui se frottent les mains d'avance,j'enrage!!!!

  • luc luc
    luc luc     

    En effet, il est évident que la rédaction de cette loi ne peut se faire en 5 minutes, compte tenu de tous les éléments à prendre en considération pour établir un cadre très clair et inattaquable. La définition du harcèlement et de la particularité du harcèlement sexuel ne doivent pas pouvoir être remis en question par qui que ce soit afin de protéger les victime et pouvoir se défendre des accusations fondées ou infondées.

  • CHAGA
    CHAGA     

    Il faut que la justice puisse être rendue sur les bases d'une définition claire. Cette définition profitera à tous les femmes mais aussi les hommes et normalisera espérons le bien des relations où le flou était nuisible.

Votre réponse
Postez un commentaire