En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La frégate française nivôse capture 35 pirates au large de la somalie
 

PARIS - Une frégate française engagée dans le cadre de l'opération européenne Atalante a capturé 35 pirates au large de la Somalie depuis vendredi,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • 2007pierre
    2007pierre     

    Il n'y a que la manière forte pour faire cesser cette pratique, comme l'ont fait les Anglais pour les caraïbes. Nous sommes trop mous et trop politisés pour mettre un terme à ce cancer...faisons donc un vrai raid chez eux ça les calmera.Autrement ce sera comme l'aviation civile, les mafias de la sécurité ne feront qu'entretenir la paranoia sans améliorer notre sécurité, car un QI de 25 suffit pour comprendre que rien n'arrête un individu décidé...

  • altair
    altair     

    C'est vrai, cela ne ce fait pas...mais enfin. La misère, la famine obligent parfois à commettre des faits répréhensibles. Ces gens qui ont un passé lié très fortement à la mer ne rivalisent pas avec les pêcheurs industriels que nous sommes. Profitant d'une législation inexistante en matière de pêche dans ces endroits là, nous sommes en train de piller les ressources halieutiques de ces régions. Dans toute société, il existe des exceptions culturelles. Au large de la Somalie il y a des pirates… et alors, en Corse département français on dynamite bien les gendarmeries… les bâtiments publics.. les centres de vacances…on assassine bien un Préfet. Dans l’hexagone pour fêter le nouvel an, le 14 juillet, on brûle bien pour s’amuser des centaines de voitures. Et pourtant, toutes ces faits (excusez- moi) toutes ces incivilités ne sont pas l’œuvre d’individus en état de nécessité comme le sont certainement ces pauvres pirates somaliens où autres. Cordialement

  • connect
    connect     

    tout à fais,pas d'autres solutions.

  • coucou..
    coucou..     

    faut les balancer au large ,on vat en faire quoi de ces.. ? ?

Votre réponse
Postez un commentaire