En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

ORLEANS (Reuters) - Un musée-mémorial des enfants du Vel d'Hiv inauguré jeudi à Orléans évoque le calvaire de plus de 4.400 enfants juifs internés...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • vieton
    vieton     

    ....
    STOP, assez, on en a marre!!!!!
    Avec le nombre de personnes enfermés au Vel d'Hiv, pourquoi la révolte ne s'est pas produite???? Oui, il y aurait eu des morts, mais certainement moins que dans les camps.
    Et les gens comme ma grand mère, qui a donné sa carte d'identité à une juive pour la sauver???

  • FFI
    FFI     

    Juste aprés les remords de PEPY,un nouvel ediffice consacré a la "shoa" et tout ça dans la meme semaine.A croire que la seconde guerre mondial est rendu a un detail,et que seul le traitement des juifs doit etre commemoré!Quelle honte pour nos resistants,cheminots,soldats et autres...qui sont classés aux oubliettes!

  • Le messager de Miltiade
    Le messager de Miltiade     

    On ne peut que se féliciter de cette démarche visant à faire en sorte que les barbaries passées ne soient jamais oubliées !
    Cependant, afin d'honorer toutes les mémoires, je propose également que soit élevé, rue Gabriel à Paris face à l'ambassade US, un mémorial dédié au souvenir des enfants japonais victimes du seul pays ayant utilisé contre des populations civiles (deux fois !) l'arme nucléaire.
    Je propose également l'édification d'un monument, rue Rabelais à Paris également, commémorant le sort des dizaines, voire des centaines, de milliers de petits africains qui furent déportés pendant des dizaines d'années. Pourraient y figurer, en retrouvant les archives des sociétés ayant fait des fortunes grâce à ce commerce, le nombre d'esclaves transportés en regard du nom des navires et du ou des propriétaires respectifs. A l'image, par exemple, dans la longue liste des navires négriers de l'époque, du Crown, de l'Abigail, de l'Expedition ou encore de l'Antigua.

    "Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir." Ferdinand Foch.

  • mandrin
    mandrin     

    A quand un musée des nations décimé depuis moin de 150 ans ? Sioux Apache mandan big foot etc... dea Arméniens, des africains, des harkis, des indochinois que nous avons abandonné ?

Votre réponse
Postez un commentaire