En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un CDI pour les intérimaires ?
 

Syndicats et patronat négocient un CDI pour les intérimaires, payé par les agences d'intérim en période d’inactivité. Une solution pour assurer de la main d’œuvre aux secteurs sous tension, mais une nouvelle précarisation des salariés, critiquent les syndicats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • bassination
    bassination     

    Le vrai changement, ce serait de payer plus cher les non titulaires dans les administrations. En effet, ils travaillent plus car licenciables ou CDD non renouvelés, ils acceptent les postes refusés par les titulaires, n les prend pour les périodes de pointe, ou celles de congés ou pour les travaux les plus difficiles, cela les motiverait. On devrait alors bien sûr proposer aux titulaires, en priorité ces postes payés plus cher s'ils quittent leurs statuts de titulaires et les avantages qui vont avec!

  • fifi51
    fifi51     

    On paie plus cher les heures de nuit et plus cher les jours de travail pour les jours de fête ou les dimanches! Pourquoi ne pas décider que les intérimaires, voire les CDD, soient par exemple payés 50% de pluis que le salaire de la convention collective de la branche, ou 50% de plus que le même travail dans la même entreprise par un CDI ? On paie bien plus cher les heures supp. ?? Et pareil dans l'administration qui a tendance à l'inverse à payer MOINS CHER les CDD ou les employés non titulaires corvéables à merçi, sans réaction des syndicats.

  • caton l'ancien
    caton l'ancien     

    Donner aux intérimaires l'accès au crédit. Mais bonjour les risques pour eux : aujourd'hui un intérimaire peut refuser les missions pour des jobs qui ne correspondent pas à sa qualification, qui sont trop éloignés ou qui se déroulent dans des conditions impossibles. Dans la mesure où ils seront payés à temps plein j'imagine mal une société d'intérim accepter les refus... Et côté employeur c'est aussi un risque : charges accrues, CE, syndicats, quid en cas de baisse chronique d'activité ? Je crains que ça soit une fausse bonne idée...

  • ypi
    ypi     

    CHARLY BOSS et MARCLAU

    Alors il faut rester au CDD et intérim actuels avec toute leur précarité ou essayez une nouvelle formule ?
    Je redis que la polyvalence est un atout pour
    le salarié.

  • Vacheàlait75
    Vacheàlait75     

    Et sinon, il y a des emplois pour pouvoir les signer ces CDI?

  • production
    production     

    il faut comprendre que la modernisation des usines a fait le tord aux travailleurs beaucoup de produits sont en stok et ne peuvent plus s'écouler la mondialisation déloyale fait baisser les salaires l'europe étant complice et favorise la récession des milliards il n'y en aura jamais assez il faut taxer la robotique qui a tuer les emplois actuellement un cdi de 24 h /par semaine de travail doit etre suffisant pour vivre les histoires des retraites la compétitivité les dettes ne sont que prétexte pour diviser le peuple et cela permet de mieux gouverner umps et tous les autres politiques ça suffit les mensonges

  • CEO74
    CEO74     

    je confirme, je n'embauche plus car cela devient un risque financier plutot qu'une richesse pour l'entreprise. je pourrais embaucher 3-4 personnes mais je ne le fais pas, trop de problemes potentiels !!

  • marco2807
    marco2807     

    Vous oubliez quand même qu'avec un CDI on a accès au crédit (auto, maison,...) alors qu'en CDD même avec de bonnes primes c'est non direct. Je sais de quoi je parle.
    Tout n'est peut-être pas à jeter...

  • marco2807
    marco2807     

    Que les syndicats arrêtent de vivre avec des subventions après ils pourront faire la leçon.

  • Biloute62870
    Biloute62870     

    comme disait colluche avec les syndicats c'est pas du travail qu'ils cherche c'est du chomage qu'ils veulent le CGT et consort n'ont pas encore compris que les petits employeurs qui sont les grands demandeurs de main, d'oeuvre préfère ne plus employés ni s'agrandir de peur de les voir arriver avec la CGT pour faire chier le monde si c'est si facile de creer une entreprise qu'ils le fassent on verra le résultat à la fin magouilles et compagnie, mais normal quand on vit avec les subventions de l'état on veut faire des economies on suprime les subventions aux yndicats vous verrait qu'on ferra des economies

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire