En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

UMP : le vote électronique, mode d'emploi

Voter par un simple clic a un coût
Voter par un simple clic a un coût - © DR

François Fillon s’est dit prêt à accepter un référendum pour demander aux militants s'ils souhaitent revoter, mais à la condition d’organiser un scrutin par internet. Avantages et inconvénients du vote électronique.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • Altos,

    Par le passé, l'UMP a déjà utilisé le vote électronique, et des recours en justice avaient été faits pour fraude. La grande différence avec le vote papier, c'est que les fraudes électroniques ne se voient pas, et qu'il suffit d'un bon hacker bien placé. De plus, le vote par Internet se fait chez soi sans isoloir, ou dans les sections, enfin bref, le secret d vote en prend un sacré coup (ou coût !).

  • HeyBaal,

    L'intérêt du vote électronique est aussi de ne concerner qu'une partie seulement de l'électorat. Maintenant que les votes sont publiés, chacun peut faire ses statistiques et proposer ce qui l'arrange le mieux. Si Fillon exige un vote internet c'est qu'il doit avoir d'excellentes raisons ...

  • HeyBaal,

    Et ces choix par défaut sont faits sur la base de ... quoi exactement ? Le choix des médias de choisir telle ou telle phrase comme sous titre, de focaliser sur tel ou tel problème pour créer une tempête dans un verre d'eau. Les médias sont anti droite depuis au moins un an. Alors faites le choix que vous voulez mais par pitié, n'écoutez pas des anti droite pour vous dire ce que vous, électeurs de droite, devez penser ou faire !

  • jeantenbien,

    Taylor souligne bien, dans ses propos, un problème important de notre société. En effet, de nos jours, certaines décisions/actions importantes sont guidées suivant des choix par défaut plutôt que suivant des convictions profondes et pertinentes. Plutôt que répondre à cette crise, en proposant des solutions ou en rappelant ses principes et valeurs pour prendre du recul sur la situation et dégager un chemin de sortir de crise, il est bien sûr plus simple de céder à la colère et vouloir se venger. Cependant, si vos convictions ne sont plus les même que celles qui vous ont poussé à choisir l'Union pour un Mouvement Populaire alors changez. Mais n'agissez pas par défaut, juste parce que vous êtes déçu des réactions de certains acteurs principaux de cette crise. La seule leçon que vous pouvez leur donner, à mon avis, réside dans le rappel de leurs engagements à véhiculer et améliorer la ligne directrice que représente l'UMP et non dans l' "outils" qu'est l'UMP à servir leurs ambitions personnelles aux détriments du bon fonctionnement de l'entité complète.

    Bien sûr dans un monde idéal, les personnes les plus importantes d'un pays resteraient fidèles à leurs convictions initiatrices sans pour autant les empêcher de les actualiser dans une perspective commune et altruiste en vue de sortir "par le haut" de chaque crise.

  • taylor,

    Il n'y a plus rien a comprendre!!! il faut se venger en votant pour leur pire énnemi!!! C'est a dire! M Lepen!! Il faut leur donner une bonne leçon!

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •