UMP : le vote électronique, mode d'emploi

François Fillon s’est dit prêt à accepter un référendum pour demander aux militants s'ils souhaitent revoter, mais à la condition d’organiser un scrutin par internet. Avantages et inconvénients du vote électronique.

Kelly Laffin | Sébastien Savoye | M.G.
Le 28/11/2012 à 8:05

UMP : le référendum électronique est-il possible ?


D'accord sur le principe du référendum proposé par son rival Jean-François Copé, François Fillon, a par ailleurs demandé à ce que celui-ci soit organisé sous forme de vote électronique. Le point sur ce mode de scrutin.

Un des intérêts du vote par Internet est de pouvoir être mis en place en trois semaines et par un prestataire extérieur.

De plus, il évite l'attente dans les bureaux de vote. Bien pratique, les militants n'ont pas à se déplacer, il leur suffit de cliquer pour voter.

Impossible, en revanche, d'être totalement certain que ce type de vote empêchera les fraudes.

500.000 euros pour un vote électronique

Et utiliser le système d'exploitation le plus fiable possible pose un problème de taille, son coût. 500.000 euros environ pour un vote par Internet contre 150.000  pour un vote papier.

Autre désavantage, celui de l’inégalité générationnelle face aux nouvelles technologies. Les plus âgés des militants pourraient avoir du mal à s'y soumettre. Un point faible pour le camp Fillon.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Selon vous, le gouvernement Valls conduit-il une politique d’austérité?