En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nathalie Kosciusko-Morizet invitée lundi de Ruth Elkrief
 

Nicolas Sarkozy lui-même serait favorable à un nouveau vote. De quoi donner encore plus de poids au camp Fillon, qui réclame un nouveau scrutin rapidement. Mais du côté des Copéistes, on ne veut surtout pas en entendre parler. Alors, un nouveau scrutin est-il possible ?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • setiano
    setiano     

    Complètement de votre avis, OCEAN85.
    Après une troisième élection et tous les contrôles effectués, JFCopé à été élu avec un score très amélioré.
    Alors, finissons-en avec ce scandale, qui met notre pays à feu et à sang, ent fait paâître ridicule aux regards du monde.
    Que ce trop fier de Fillon commence à se calmer, car il va finir par se faire détester pour de bon !
    A présent, ça suffit ! Ce n'est jamais qu'un petit teigneux de perdant !

  • setiano
    setiano     

    il faut attendr (?) les résultats du référendum.
    Comme ils seront néfatifs, alors?

  • OCEAN85
    OCEAN85     

    Non ! trop de tensions actuellement, ce serait le même bazar et on en a déjà plus qu'assez

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est parce que dans ce bureau il y a plus de votes que d'émargements ce qui est une preuve d'irrégularité. Le clan Fillon se plaint que les bureaux de vote favorables sont décomptés, mais le problème c'est que les bureaux de vote où ils ont fait de bon scores sont des bureaux où il y a eu de la fraude. C'est aussi simple que ça.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est parce que dans ce bureau il y a plus de votes que d'émargements ce qui est une preuve d'irrégularité. Le clan Fillon se plaint que les bureaux de vote favorables sont décomptés, mais le problème c'est que les bureaux de vote où ils ont fait de bon scores sont des bureaux où il y a eu de la fraude. C'est aussi simple que ça.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Tout est possible. Mais plusieurs problèmes : légitimité théorique d'un 2ème vote sous prétexte que le premier résultat ne convient pas au perdant. C'est du jamais vu dans une démocratie ! Autre problème : le coût. Tout ça c'est pas gratuit. Qui doit le prendre en charge ? Le parti ? Les pro Fillon ? Dernier problème : les garanties. Le premier vote a été assorti de garanties extraordinaires. Prétendre qu'il y a eu des fraudes, qu'il faut le refaire et que ça ira mieux c'est une fumisterie. Des petits arrangements, des problèmes de procuration il y en aura toujours. D'autant plus quand les gens auront conscience de l'enjeu. Mais payer "une deuxième tournée d'huissiers" ça me semble impossible et donc les contrôles seront beaucoup moins tant efficaces que considérés comme tels. Un deuxième vote est-il possible ? Oui, bien sûr, dans l'absolu tout est possible. Est-il souhaitable ? Non. Tant d'un point de vue théorique que d'un point de vue pratique. Et il faut arrêter de faire croire le contraire.

  • geko
    geko     

    C'est surtout que Copé n'est absolument pas certain de passer, c'est pour cela qu'il refuse obstinément. Et 2° pourquoi ont ils invalidé le scrutin de Nice alors que dans les deux bureau il y avait des hommes de Copé, de Fillon et des Huissiers???? Sauf a vouloir absolument faire élire Copé!

Votre réponse
Postez un commentaire