En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy
 

Devant l'impasse dans laquelle se sont engouffrés les deux rivaux à la présidence, Nicolas Sarkozy a décidé vendredi de taper du poing sur la table.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

65 opinions
  • tomcook
    tomcook     

    Le tirage au sort du président UMP, voilà ce qu'il nous faut pour sortir de cet impasse.. Vous prenez tous les candidats potentiels, NKM, LEMAIRE, BERTRAND, COPE, FILLON et vous procédez au tirage au sort de l'heureux élu. Ils ont tous des qualités reconnues et même dans la médiocrité. Le tirage au sort de nos élus, garant de la démocratie athénienne il y a fort longtemps, n'est pas pour demain dans notre pays, malheureusement. Peut-être alors que nous pourrions mettre cela en application pour diriger un parti ? Vous changer de dirigeant par cette même procédure tous les deux ans avec interdiction de se représenter... Sacrée révolution n'est ce pas, A bien y réfléchir, n'est ce pas ici la meilleure des solutions ? Je n'y vois que des avantages. Les militants choisissent les candidats, ça c'est fait et on procède au tirage au sort. C'est rapide, démocratique (demos cratos, le pouvoir au peuple)ça coute rien et on passe vite à autre chose...:)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pourquoi revoter ? Parce que Fillon l'ordonne ? Parce que les médias l'ordonnent ? Parce que NKM l'ordonne ? Copé a gagné. Fillon laisse planer la menace de la justice. Qu'il se décide, il a jusqu'à mardi.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel respectera la constitution qui n'interdit pas à un membre ancien président de faire ce genre de chose. Ca emm***de les médias et la gauche qui aimeraient bien trouver un moyen de poursuivre les querelles internes de la droite, mais la France est un état de droit. Enfin elle l'est jusqu'à présent, le sera-t-elle encore d'ici 4 ans et demi ?

  • PIALF
    PIALF     

    FILLON ne doit pas dissoudre son groupe à l' Assemblée Nationale tant qu'il n'aura pas l' assurance avec des garanties de l'organisation d' une nouvelle consultation transparente et démocratique à l' UMP ! Si non il risque après cette dissolution que la consultation des adhérents passe à la trappe ! Le président auto proclamé enterrera la "re votation" et les démocrates de l' UMP seront à nouveau floués !

  • Didier
    Didier     

    Sarko il est out , has been, il a perdu et les français n'aime pas les perdants . Giscard aussi pensait revenir et il est resté sur la touche a son grand desespoir .il a exercé le pouvoir il a été viré c'est termine pour lui ... C'est autre chose de se présenter plusieurs fois avant d'être élu comme Mitterand et Chirac . D'ailleurs Bayrou se représentera en 2017 et ...pourquoi pas lui ...!

  • plusjamais
    plusjamais     

    "L'autre" va sortir de son "silence" pour dire que "la moule et l'huître" sont disqualifiés pour s'accrocher au rocher U.M.P!!! Monsieur le Président du conseil constitutionnel va apprécier.

  • jacady
    jacady     

    Puisque Fillon ne voulait plus être candidat - c'est ce qu'il a dit lundi ou mardi - qu'il se retire et laisse la place à d'autres. ! et puisqu' on met en doute la légitimité de Copé, il faut revoter SANS Fillon, et d'autres candidats AVEC Copé. Ainsi les militants pourront choisir librement et tout sera clair et net.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Attention Sarko va passer le karcher à l'UMP !!! ça va être nettoyé à fond ...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Sarko, pitié, les Français n'ont pas les moyens de vous faire revenir sur le trône, y a qu'à faire l'augmentation de la dette ???

  • palomino
    palomino     

    Ce n'est pas un chantage, mais s'ils ne veulent pas se mettre d'accord, qu'ils laissent la place à d'autres candidats.

Lire la suite des opinions (65)

Votre réponse
Postez un commentaire