En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président de l'UMP Jean-François Copé aux Sables-d'Olonne, le 6 novembre 2013.
 

Ébranlé la veille par les accusations de l'avocat de Bygmalion sur les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, l'UMP a dû réagir vite, mardi. Contraint de quitter la tête du parti, Jean-François Copé a réaffirmé son "honnêteté" dans la soirée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Remylatongue
    Remylatongue     

    Les yeux dans les yeux !!!! Comme cahuzac !!! Alors Coppe gare au mensonge !!!

    Vous n'êtes plus crédible ,,,,

Votre réponse
Postez un commentaire