En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'entreprise Bygmalion fondée par des proches de Jean-François Copé est soupçonnée de "surfacturation" auprès de l'UMP
 

Libération assure que certains des événements rétribués par l'UMP à Bygmalion semblent fictifs, comme une conférence du 30 mai 2012, postérieure à la présidentielle, facturée 299.000 euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils l'ont démontré à plusieurs reprises.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On s'en fout de ce que dit libération. Leur parole a autant de poids que celui du pilier de bar du bistrot du coin. Vous les journalistes vous avez un peu trop la grosse tête. C'est pas vous qu'on croit, ce sont les infos que vous rapportez, appuyez par des éléments factuels. Libé, le journal de pierre berge, celui qui voulait le mariage homo à tout prix et que des bombes explosent dans les cortèges de manifestants pacifique, prétend qu'il a des infos, des courriers, des factures ... MAIS QU'ILS LES FOURNISSENT !!!

  • 123 pommes
    123 pommes     

    et le point c'est aussi un journal de gauche ?

  • the painter
    the painter     

    C'est une campagne électorale majeure, Libération est un journal socialiste, le pouvoir socialiste est acculé. Bah! Tout cela est prévisible de la part d'une gouvernance aussi impopulaire.

  • claude36
    claude36     

    Les rumeurs toujours les rumeurs, et les rumeurs avant les réalités, les rumeurs qui poussent toujours mieux que les réalités. Quel gâchis quand même hein ?

Votre réponse
Postez un commentaire