En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Georges Tron, secrétaire d’Etat à la Fonction publique, invité de Bourdin Direct ce vendredi
 

Pour le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, invité de Bourdin Direct ce vendredi sur RMC, la suppression de l'ISF n'est pas à l'ordre du jour. La réduction de la dépense publique, elle, est urgente.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • Refre
    Refre     

    Et dire qu'il a des gens à sensibilité de gauche qui ont voté pour ce pourfendeur de justice sociale .
    Après nous avoir rincé , il se posera en sauveur de la France ,vous verrez .Et le pire c'est q'il y en aura encore pour se faire abuser ... plus beaucoup quand même !

  • myrtilles
    myrtilles     

    vous avez besoin d'utiliser des extremes pour vous justifier????votre discours est stérile car vos propos sont trop outranciers.

  • myrtilles
    myrtilles     

    l'ISF,c'est comme la TVA.quand elle a ete instituée,c'etait du provisoire et pres de 40 ans apres,on la paye encore.mais que font t'ils de notre argent???plus ça va et plus il y a de taxes......rien que les taxes sur le carburant qui augmentent proportionnellement a son prix ainsi que les sationnements payants et les radars,devraient suffire a resorber le deficit.surtout que beaucoup de depenses ont ete mis a la charges des collectivités locales.

  • alan84
    alan84     

    Et vous, que ferez vous sans salariés quand vous aurez délocalisé toutes les entreprises ? comment allez vous spéculer en bourse et surtout, vendre vos produits à une société de chômeurs ? La croissance Française repose sur une très large part sur la consommation. C'est simple : chômage = pas de consommation = chute des entreprise = disparition des bénéfices.

  • alan84
    alan84     

    Tout est relatif dans la vie ....... pour moi les nantis sont les contribuables qui ont touché un chèque de 362 000 Euros en moyenne du trésor public au titre du bouclier fiscal, sont ceux des hautes instances qui dépensent sans vergogne pour des cigares, robes ou voyages en jet privé ou pour sauver les banques qui ont une grande responsabilité dans la crise actuelle née de la spéculation et qu'il a fallu sauver. Les nantis sont ceux qui ont cadenassé le marché, font du dumping social et étranglent les TPE ou les agriculteurs .... je vous retourne donc le compliment : soyez un peu plus objective.

  • FFI
    FFI     

    Le seul programme des députés étant d' etre réélu, ces messieurs sentent le vent du boulet qui leur fera perdre leur siége.
    Le bouclier fiscal mettra les élus UMP à l' abri de la victoire, c'est un VRAI BOULET ELECTORAL .

  • gege60
    gege60     

    comment faire pour arragner les amis du MEDEF
    si pres de 2012
    merde

  • Lyocal
    Lyocal     

    Je regrette que l'animateur ne lui a pas posé ce probléme crucial .
    une "commission de réflexion pour la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique",

  • agddu
    agddu     

    La lutte des classe est finie et nous avons gagné. retournez bosser.

  • sansreaction
    sansreaction     

    Je regrette, ce n'est rien en rapport de ceux qui partent à 60 ans actuellement, et pas avec les mêmes calculs que vous, ni les mêmes cotisations! il fallait mettre tous les régimes au même niveau!
    vous allez passer à 12.75% sous 10 ans, nous nous y sommes depuis bien longtemps, sans avoir vos avantages! vous devriez avoir honte de vous plaindre en plus, et de faire grève comme toujours!

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire