En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Jojobo
    Jojobo     

    les gauchos ! comme après Charly , on voit le pire ! oui mais après Charly est arrivé le bataclan !!! on voit toujours le pire ! oui et il est à venir surtout à les branquignoles qui paradent et font les beaux ! mais ne font rien d'autre .....

  • Jojobo
    Jojobo     

    et ce n'est pas fini , cela va s'amplifier partout !
    ici une autre agression : Un enseignant d'Aubervilliers agressé au cutter par un homme se réclamant de l'Etat islamique

    ils ont gagné une étape hier soir ! la maison France est lézardée et le péril progresse !

  • Jojobo
    Jojobo     

    et ce n'est pas fini ! ça va être partout et de pire en pire ! ils ont gagné une étape supplémentaire hier soir !!!!
    une autre agression ici :
    Un enseignant d'Aubervilliers agressé au cutter par un homme se réclamant de l'Etat islamique.....

  • michel424
    michel424     

    Si SARKOZY avait fait ce qu’on attendait de lui, il n’y aurait pas tant de différence entre une situation normale et une situation sous Etat d’Urgence.
    Il faut maintenant réformer : + de policiers avec + de moyens, une justice moins laxiste. Pour le financement : a) que l’on réduise les fonctionnaires administratifs, les agences de l’Etat (et le copinage), le nb de parlementaires et tout ce qui va avec. b) que l’on regroupe toutes les allocations et qu’on les impose ce qui permettra les contrôles de situations fiscales et sociales.

  • michel424
    michel424     

    Si SARKOZY avait eu le courage de faire ce que l'on attendait de lui, il y aurait un moins grand écart entre une situation normale et une situation sous Etat d'urgence. La faiblesse se paie toujours, tôt ou tard.
    Il faut maintenant des réformes durables quant aux pouvoirs des policiers dont le nombre doit être augmenté avec des moyens accrus. Que l'on réduise les fonctionnaires administratifs, les agences de l'Etat (et le copinage), le nombre de parlementaires avec tout ce qui va avec pour les financements. Il faut également une réforme d'ampleur sur les allocations de toutes sortes qui doivent être toutes imposées, ce qui permettra un contrôle des situations fiscales et sociales.

  • sissi08
    sissi08     

    La Société malade sous le règne LRPS. Bientôt le grand repas du CRIF va porter peut-être conseils à cette caste.

  • 
         

    État d'urgence où pas ... aucune différence pour les malfaisants ... ils continuent comme si de rien n'était ... leur taf ... Le dernier en date et celui là il est collector ... le braquage pour + d'un million d'euros dans une bijouterie située à quelques dizaines de mètres de l’Élysée ... il faut le faire ... quand même ... ;-)

  • grognon
    grognon     

    C'est vrai, les délinquants ne peuvent plus faire leur business tranquillement. Vous inquiétez pas, les élections sont passées, le gouvernement va pouvoir lâcher du lest ....

    The Darklord
    The Darklord      (réponse à grognon)

    En vu de 2017 vous avez oublié dans votre com

Votre réponse
Postez un commentaire