En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
FRANCE, Paris : French Prime Minister Manuel Valls (C) and Interior Minister Bernard Cazeneuve (C, left) listen to a police officer during a visit at the Paris Montparnasse railway station on September 28, 2014 after a reinforcement of France's national security alert system Vigipirate. Vigipirate device, designed in 1978 when Europe was wiping a wave of terrorist attacks is "now operational and effective" said this week French government who faces with new threats after the abduction of a French citizen in Algeria by a group linked to jihadists of the Islamic state (EI). France is on high alert after Islamic State jihadists sowing terror in Iraq and Syria issued a call for Muslims to kill citizens from countries involved in a US-led coalition fighting the extremists, "especially the spiteful and filthy French". AFP PHOTO THOMAS SAMSON
 

Le Premier ministre, accompagné du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a arpenté les quais et les couloirs de la gare Montparnasse. Manuel Valls a renouvelé son appel à la vigilance face à la menace terroriste qui pèse sur la France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • fifi0682
    fifi0682     

    petit coq est plus préoccupé par son image que par ce qu'on lui explique! cazeneuve a l'air résigné ! En fait, se préoccupent-ils vraiment de la sécurité des français?

  • altaïr
    altaïr     

    Après ... ils prendront tous ... leur tête de circonstance .... condamneront avec force ... puis pleureront ...

  • Jacques76
    Jacques76     

    Aujourd'hui aucun risque à la gare Montparnasse ! Mais demain ?

Votre réponse
Postez un commentaire