En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Hervé Gattegno
 

Le gouvernement cherche toujours à imposer les très hauts revenus mais il semble devoir renoncer à la fameuse taxe de 75% sur les revenus supérieurs à un million d’euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • plume la poule
    plume la poule     

    Quand un patron super payé perçoit 1 million d'euros pas an, il doit, toutes déductions faites, niches fiscales etc etc... payer entre 3 et 400000 euros d'impôts sur le revenus, c'est à dire qu'il doit être taxé de 30 à 40 pour cent de ses revenus!Dans ses niches fiscales il doit avoir un ou deux employés.
    Si tous les super payés se tiraient à l'étranger(employés par des firmes étrangères) et qu'il soient remplacés par par des patrons payés 200000 euros par an, le même calcul à la louche permet d'estimer à 60 ou 80000 euros l'imposition du nouveau "chef".
    Faites le calcul: entre 240000 et 320000 euros de "manque à gagner pour l'Etat". A votre avis qui va payer la différence pour soutenir le train de vis de l'Etat (j'ai bien peur de savoir qui!!).

  • alouettefifi
    alouettefifi     

    je pars avec mon magot, la France n'existe plus elle est remplacée par moi d'abord, après débrouiller-vous, l'argent sert de passeport, la nationalité c'est bon pour tous les gens qui ne s'en sortiront jamais! les gens d'en bas on les tient avec des promesses ! ça marche, croire ou ne pas croire, c'est exister.

  • citoyen 92
    citoyen 92     

    Pour ne pas limiter les trés hauts salaires des dirigeants des entreprises, on avance toujours le même argument pour faire peur : ils vont partir ailleurs. Leur argent, il est gagné en France, s'ils s'en vont, ils perdront tout. Il faut arrêter de faire peur au peuple avec de faux arguments. La répartition des richesses doit se faire au niveau de l'entreprise sans oublier l'investissement. Donnons les moyens aux salariés et aux actionnaires de défendre l'intérêt de l'entreprise et sa pérennité.

  • beuf
    beuf     

    à quand une taxe sur ceux qui gaspillent l'argent public??????????????

  • Matthieu33
    Matthieu33     

    Je suis de la classe moyenne comme on dit( moins de 3000 euros/mois)....et j'ai fait un calcul tres simple à partir de mon salaire brut. Quand on enlève les retenues, les impots sur le revenu, taxe d'habitation, foncier, les TVA sur tout ce que l'on consomme;;;;; le résultat c'est que l'on est déjà taxé à 50%. Quand je vais bosser tout les jours, sur une journée de 8H, je bosse 4H pour ma famille et 4H pour l'état.....
    Et vu toutes les taxes qu'ils vont nous rajouter, toute les classes moyennes seront elles aussi à 60%......
    Alors taxer à X% les hauts revenus, c'est de la fumisterie, ça rapportera pinuts par rapport à ce que rapportent les classes moyennes qui triment pour finir les fins de mois

  • lefromagedusiecle
    lefromagedusiecle     

    vous êtes tous manipuler comme dab quoi il augmente les impôts pour payer certaine banque fond souverain , et pays qui nous rackette pour la dette , se sont leur collabo ..... car la dette des pays c'est le bizness le plus rentable du monde XD alors vous me faites bien rire avec votre blabla sans diagnostique ...
    à moin que je me trompe?

  • JOSS22
    JOSS22     

    Ben oui, si on plafonne à un niveau décent les revenus (salaires + primes + stock options..) des PDG et du staff des cadres dirigeants, l'État ne récupérera que des clopinettes en impôts, alors que s'il laisse libre-cours aux revenus (votés par les copains, à charge de revanche...), il pourra se goinfrer un max (en définitive sur le dos des actionnaires!...), et ce d'autant plus que les intéressés plumés, compenseront illico par une course à l'indécence salariale (Et comme dans l'indécence, il n'y a pas de limites, pourquoi 1 million par mois, pourquoi pas 2, 75, 380...), ce sera encore tout bon pour l'État, jusqu'au jour où la boite coulera, ruinera définitivement ces salauds de petits actionnaires, en envoyant tout le monde "Chez Paul Emploi", et la boucle sera bouclée...

  • Pshitt
    Pshitt     

    "Hollande à but la Taxe" Ce journal se goure, il n'a rien but du tout se sont les bouffons qui ont crus qu'il allait taxer à 75% les riches. Mais les dégâts causés par cette annonce idiote et inapplicable sont catastrophiques pour le travail en France !!!!Plus personne ne veut investir en France à cause de l'instabilité de la fiscalité !!!!!

  • piervanes
    piervanes     

    la ou sa ne va plus c'est que les salaires sont si haut chez certains que meme les actionnaires ne peuvent plus faire grand chose! un exemple croyez vous que le faite que edf augmente ces tarifs pour dévelloper certaines filiaires d'énergie va le contraindre de se verser et son salaire et ces primes sans oublier de verser des bénéfices considérables aux actionnaires ? je pense qu'il faut commencer par le début une entreprise doit avant tout se dévellopper et ensuite reverser des bénéfices ou des primes!!! car la encore c'est le contribuable qui paye les investissement et tout le reste

  • CHAGA
    CHAGA     

    Il devrait y avoir des limites. Le problème c'est que ces pauvres petits PDG qui se gavent sur le dos de leurs ouvriers avec des différentiels de salaires iniques n'ont plus aucun repères. La taxation, le plafonnement me paraissent impossible car ils iront en Angleterre ou autre pays sans valeur humaine. La seule solution est de donner un vrai pouvoir aux actionnaires. Comme ça quand l'état est actionnaire principal ou avec minorité de blocage comme chez Renault, EDF... Il n'a qu'a faire appliquer la règle des 1 à 20. Quand il ne l'est pas aux actionnaires de décider.

Votre réponse
Postez un commentaire