Taxe à 75% annulée : une "défaite" pour Hollande

Le Conseil constitutionnel vient d'annuler samedi la taxation à 75% des revenus supérieurs à 1 million d'euros prévue dans le budget 2013. "Une défaite, assurément" a estimé l'UMP.

M.G. (article) | Marine Haye (vidéo)
Le 29/12/2012 à 12:16
Mis à jour le 29/12/2012 à 21:58

Mesure emblématique de François Hollande, durant sa campagne présidentielle, la taxation à 75% des revenus supérieurs à 1 million d'euros prévue dans le budget 2013 a finalement été annulée par le Conseil constitutionnel.

Un revers pour la majorité a estimé samedi sur BFMTV Gilles Carrez, président UMP de la Commission des finances de l’Assemblée nationale.

Une mesure "inventée sur un coin table"

"C’est une défaite, assurément, c’était une mesure emblématique, qui avait été d’ailleurs inventée sur un coin table en février dernier, puisque le responsable fiscal socialiste de l’époque Jérôme Cahuzac n’était pas au courant" a lancé le député.

Selon lui, la proposition a forcément été bien accueillie au départ "car c’est toujours facile de dénoncer les riches".

"Cette idée, (Hollande) a voulu la mettre en œuvre, mais elle est tellement excessive, elle relève tellement de l’idéologie, que le Conseil constitutionnel a estimé qu’elle n’était pas applicable en l’état" a-t-il déclaré.

Une décision "sévère" mais "juste"

Pour Jérôme Chartier, secrétaire UMP de la Commission des finances de l'Assemblée, cette "décision est sévère pour le gouvernement socialiste et l'actuelle majorité". Mais "elle est juste pour la France et les Français" a-t-il estimé dans un communiqué publié samedi après l'annonce du Conseil.

"Ces mesures purement démagogiques avaient été au coeur de la campagne de François Hollande et avaient pour objet de tromper les Français" écrit-il encore.

"Gérard reviens !"

Sans surprise, la nouvelle fait réagir les politiques sur les réseaux sociaux. Le député UMP Lionel Tardy salue sur Twitter la décision du Conseil constitutionnel, et en appelle même au retour de Gérard Depardieu.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Fruits et légumes: êtes-vous prêt à payer plus cher pour avoir plus de goût?