En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre de la Justice, Christiane Taubira, est mise en cause pour occuper un logement au loyer avantageux à Paris.
 

La garde des Sceaux Christiane Taubira est mise en cause ce jeudi par l'hebdomadaire Marianne, qui affirme qu'elle occupe un logement social de 100m² dans le 17e arrondissement de Paris depuis la mi-décembre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

61 opinions
  • colt13
    colt13     

    DE A JUSQU A Z ELLE FERA TOUTES LES FOURBERIES .........MAIS MADAME EST ELUE DU PEUPLE BELLE REPRESENTATION

  • jean aimarre 3.0
    jean aimarre 3.0     

    Christiane Taubira profite et sais profiter (comme tout fonctionnaire) de toutes les astuces et privilèges qui leurs sont octroyés et payé par le contribuable.

  • marco3340
    marco3340     

    Plus ils en ont et plus ils en veulent et se remplissent les poches.
    Ce sont aussi les mêmes qui refusent les revalorisations de grilles salariales des fonctionnaires depuis plusieurs années et qui se permettent d'amortir le coût de cette contrainte pour eux mêmes en bénéficiant de petites faveurs que n'ont pas les autres fonctionnaires.( voiture de fonction, logements de fonctions,primes diverses opaques et variées

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Mais en plus en optant pour ce logement « à loyer maitrisé » elle a pris la place d’un couple de classe moyenne auquel le bailleur réserve ses appartements. Pour devenir locataire, Christiane Taubira aurait déposé un dossier en déclarant ses revenus de 2013 et non de 2014, à une époque où elle avait deux personnes à sa charge. Curieusement elle a résilié son bail trois jours avant cette révélation. Mais le mal est fait. Et celle qui se prend pour le parangon de vertu de la gauche a révélé sa vraie nature.



























































































































































































































































































































































    .


Lire la suite des opinions (61)

Votre réponse
Postez un commentaire