En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Copé, président de l'UMP.
 

Christiane Taubira a confirmé n'avoir pas chanté la Marseillaise à deux reprises samedi 10 mai, jour de la commémoration de l'abolition de l'esclavage, afin de de recueillir. Le président de l'UMP a profité de la brèche.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • boris2749
    boris2749     

    Copé est moins choqué par cette histoire de factures entre l'UMp et Bygmallion

  • jfk53MQ79
    jfk53MQ79     

    SI ELLE NE CONNAIT PAS LES PAROLES C'EST ENCORE PIRE

  • merdasoft
    merdasoft     

    Garde des sceaux repris de justice, un comble, elle hait la France et les Français tous les Guyanais le savent.
    De m^me chez BMFM TV Élysée, l'Hanon avoue AUSSI, comme Topirat, ne pas aimer la France et les Français.
    Qu'attendre de ce PS (Parti Sectaire) qui a déjà vendu père, mère et toute sa famille jusqu'à 5ème génération et qui vend notre FRANCE aux communautaristes et tout cela pour espérer recueillir quelques électeurs en leur faveur et tenter de limiter la Bérézina qui les attend.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le recueillement est une chose. L'insulte à un pilier de la république qui offre un poste immérité à quelqu'un qui ne fait rien pour l'honorer en est une autre.

  • Franck04
    Franck04     

    Il faut être plus tolérent. C'est peut être parce que les paroles de la Marseillaise, elle ne les connait pas.! !

  • rowl
    rowl     

    Que chacun mette un drapeau français devant sa maison (ou sa fenêtre) comme aux USA !

  • dnomyar
    dnomyar     

    manque de finesse cette dame

  • Corbieres16
    Corbieres16     

    Un peu de bon sens SVP; Toute personne, quelle que soit son rang ou sa fonction, qui assiste à une cérémonie officielle, au moment où retentit la Marseillaise, qui plus est chantée par un choeur, a le devoir de se taire et écouter avec recueillement (avez-vous déjà vu un seul de nos Président de la République chanter la Marseillaise, le 14 juillet ou après qu'il est ranimé la flamme du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe) . En tout autre lieu et circonstance, il est possible de chanter.

  • Trahi
    Trahi     

    Pour nos ministres qui gouvernent la FRANCE actuellement..

  • Trahi
    Trahi     

    Allons enfants de la Patrie
    Le jour de gloire est arrivé !
    Contre nous de la tyrannie
    L'étendard sanglant est levé
    Entendez-vous dans nos campagnes
    Mugir ces féroces soldats?
    Ils viennent jusque dans vos bras.
    Égorger vos fils, vos compagnes!

    Aux armes citoyens
    Formez vos bataillons
    Marchons, marchons
    Qu'un sang impur
    Abreuve nos sillons

    Que veut cette horde d'esclaves
    De traîtres, de rois conjurés?
    Pour qui ces ignobles entraves
    Ces fers dès longtemps préparés?
    Français, pour nous, ah! quel outrage
    Quels transports il doit exciter?
    C'est nous qu'on ose méditer
    De rendre à l'antique esclavage!

    Quoi ces cohortes étrangères!
    Feraient la loi dans nos foyers!
    Quoi! ces phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fils guerriers!
    Grand Dieu! par des mains enchaînées
    Nos fronts sous le joug se ploieraient
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres des destinées.

    Tremblez, tyrans et vous perfides
    L'opprobre de tous les partis
    Tremblez! vos projets parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix!
    Tout est soldat pour vous combattre
    S'ils tombent, nos jeunes héros
    La France en produit de nouveaux,
    Contre vous tout prêts à se battre.

    Français, en guerriers magnanimes
    Portez ou retenez vos coups!
    Épargnez ces tristes victimes
    À regret s'armant contre nous
    Mais ces despotes sanguinaires
    Mais ces complices de Bouillé
    Tous ces tigres qui, sans pitié
    Déchirent le sein de leur mère!

    Nous entrerons dans la carrière
    Quand nos aînés n'y seront plus
    Nous y trouverons leur poussière
    Et la trace de leurs vertus
    Bien moins jaloux de leur survivre
    Que de partager leur cercueil
    Nous aurons le sublime orgueil
    De les venger ou de les suivre!

    Amour sacré de la Patrie
    Conduis, soutiens nos bras vengeurs
    Liberté, Liberté chérie
    Combats avec tes défenseurs!
    Sous nos drapeaux, que la victoire
    Accoure à tes mâles accents
    Que tes ennemis expirants
    Voient ton triomphe et notre gloire!

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire