En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Trois parlementaires français ont rencontré Bachar Al-Assad, comme le montrent des photos publiées par l'agence de presse syrienne.
 

Alors que quatre parlementaires ont rencontré des responsables du régime syrien, le gouvernement condamne fermement cette visite. Mais des éléments laissent penser que le Quai d’Orsay était a minima au courant de la visite.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Babar27
    Babar27     

    De toute manière à chaque fois que la France et l'Europe cherchent à imposer leurs démocratie dans les pays arabes c'est l'anarchie : Tunisie, Irak, Libye, Égypte, Syrie, Yémen etc...!
    Comme quoi ce qui ne marche pas chez nous, ne peut pas marcher chez eux! De plus cela ne les a jamais effleuré que ces gouvernements combattaient aussi les terroristes?

  • The Defiant
    The Defiant     

    Bravo à ces héros de la République. En combattant jusqu'à la mort le chef d'Etat en exercice, l'exécutif français se fait l'allié objectif des barbares islamistes de l'EI qui veulent également le renverser. Et brûlent les livres. Détruisent les taureaux ailés de Khorsabbad. Et vendent les enfants. Et crucifient les moines des monastères. Messieurs, vous êtes l'honneur de la France, pays de la culture et des droits humains.

  • bob38
    bob38     

    Valls et Hollande pas au courant de cette escapade dans une région aussi sensible ? Bizarre, alors qui raconte un gros mensonge ?

    direvrai
    direvrai      (réponse à bob38)

    Bien sûr qu'ils étaient au courant, qui peut imaginer une seule seconde que le Ministère des Affaires Etrangères ne les ai pas prévenus ?
    Pour croire cela il fait être extrêmement naïf ou d'une profonde mauvaise foi !

  • JEAN+LOUIS
    JEAN+LOUIS     

    BLA BLA BLA QU4IL SOCUPE DES FRAN9AIS

  • Esteban Uniboule
    Esteban Uniboule     

    qui savait?...le ministère de l'intérieur,je suppose,au moins qu'ils soient passer par la Turquie?!

  • FFI
    FFI     

    Et si on lui vendais des Rafales ! Ca nous eviterais de faire les basses besognes et c'est bon pour l'emploi !

  • korben
    korben     

    HYPOCRISIE et faux semblant , voilà de quoi sont capable l'exécutif

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    On est super fiers de passer 16 heures à discutailler avec Poutine et Porochenko et cie mais là bizarrement il semblerait que la moindre négociation ou tentative de discussion soit d'emblée interdite. Sans même se poser la question de la pertinence de la démarche, de la possibilité qu'elle même vers une amélioration de la situation, non c'est direct considéré comme pas bien.

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    POLITIQUEMENT PARLANT les parlementaires n'ont de comptes à rendre qu'à leur électeurs- tout comme le Président--- ceci-dit pas d'inconvénients si c'est pour apaiser--- BHL était convié?

  • Klephte
    Klephte     

    Gouvernement,bien déboussolé. Qui gère quoi...? personne ne sait qui fait quoi, tout est possible, personne ne sait rien!! Hallucinant.

    direvrai
    direvrai      (réponse à Klephte)

    Bien sûr qu'ils étaient au courant, qui peut imaginer une seule seconde que le Ministère des Affaires Etrangères ne les ai pas prévenus ?
    Pour croire cela il faut être extrêmement naïf ou d'une profonde mauvaise foi !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire