En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre des Affaires Sociales et de la Santé Marisol Touraine invitée de BFM Politique
 

Marisol Touraine est revenue sur BFMTV sur l’éventuelle intervention militaire de la France en Syrie aux côtés des Etats-Unis. Si un débat au Parlement est prévu mercredi, il n’y aura pas de vote.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

93 opinions
  • Jean Pointure
    Jean Pointure     

    quels crimes..le gazage des familles a paris en mai..qui punir

  • Justicia
    Justicia     

    @danton! l'homme sans tête puisque guillotiné ! allez y!!!! faire vôtre guerre
    derriere votre clavier !

  • KOLER
    KOLER     

    qu'est ce que cette ahurie fait là à propos de la Syrie ????? plus abrutie, si taubira, de vrais remèdes....aucune humanité chez ces créatures de l'au delà ..

  • erma17
    erma17     

    @danton : "diarrhée verbale" par-ci hier soir, "diarrhée verbale" par là aujourd'hui... Prenez donc deux comprimés d'Imodium, et allez vous acheter une bande dessinée, puisque la lecture ne semble pas être votre tasse de thé! En attendant, d'autres, en ce moment, du coté de l’Élysée, de Matignon et de Solferino, montrent tous les symptômes de la constipation sévère!...

  • danton
    danton     

    @colib Quelle diarrhée verbale ! La constitution largement inspirée par le General de Gaulle a été approuvée en 1958 . Le President de la Republique chef des armées décide seul des interventions militaires inférieures a 4 mois . Et BASTA. ...

  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Instituer une vraie démocratie par une constitution d'origine citoyenne :
    - Le Constat d’impuissance du peuple.
    Le pouvoir politique sert les intérêts d’une minorité d’ultra-riches contre l’intérêt général
    Se servir du pouvoir confié par le peuple contre l’intérêt général est un abus de pouvoir
    Un régime démocratique devrait avant toute chose protéger le peuple des abus de pouvoirs
    La constitution n’organise aucun contre-pouvoir, le peuple n’est pas protégé et la situation ne peut qu’empirer [..]
    - La France est-elle une démocratie ?
    Dans une démocratie le peuple est souverain et gouverne dans l’intérêt général
    La constitution de la Ve République transfère le pouvoir du peuple à des représentants
    L’intérêt général n’est pas défendu par les représentants (voir chapitre suiv.)
    La constitution ne prévoit pour le peuple aucun moyen légal de contester l’action de ses représentants
    On doit donc logiquement renoncer au mot “démocratie” pour décrire le régime français.[..]
    - L’élection n’est pas la démocratie
    L’élection permet essentiellement de choisir parmi des candidats déjà présélectionnés par des partis politiques
    Une campagne électorale coûte cher, se faire élire coûte très cher, le soutien de puissances d’argent est indispensable
    Obtiennent donc des pouvoirs sans contre-pouvoir les membres d’une caste politique qui forment une oligarchie et sont redevables de leur élection à des puissances d’argent
    La véritable démocratie n’utilisait pas l’élection mais le tirage au sort pour choisir ses représentants
    De plus la véritable démocratie confiait des pouvoir limités à ses représentants pour un mandat court
    Et enfin la véritable démocratie organisait des contre-pouvoirs efficaces[..]
    - Au cœur du problème notre constitution
    La constitution doit établir les limites du pouvoir protectrices de l’intérêt général
    Notre constitution a été écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoir
    Il y a conflit d’intérêt : celui qui a le pouvoir ne doit jamais déterminer les limites de son propre pouvoir
    Toute personne intéressée au pouvoir ne doit pas participer à la rédaction de la constitution
    La constitution doit donc être écrite par le peuple puis votée par lui.[..]
    - En conclusion comment imposer l’écriture d’une nouvelle constitution pour instituer une vraie démocratie ?
    1. Dans le cadre des institutions : par l’élection d’un candidat à la présidence dont le seul programme serait d’initier le changement de constitution, en respectant les grands principes démocratique (ceux qui protègent les citoyens), et de partir ensuite.
    2. Hors du cadre des institutions : par la pression populaire, la mobilisation du nombre autour de cette demande.
    Dans les deux cas, une première étape pédagogique est indispensable. Le problème de l’élection et la centralité du tirage au sort en démocratie doivent être enseignés (ne comptez ni sur les élus, ni sur les médias pour le faire !). Chacun peut et doit comprendre la cause du problème, c’est pourquoi vous devez à votre tour faire passer Le Message, le faire comprendre, débattre, et surtout convaincre autour de vous d’en faire autant pour que le virus de la démocratie se propage.
    Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.
    - Ce message s’il rassemble des millions de personnes derrière lui peut tout changer - Parce qu’il peut être compris par tous (si vous leur expliquez) - Parce qu’il s’attaque à la cause de tous les problèmes - Parce qu’il ne défend les intérêts de personne en particulier, donc de tous.
    Et surtout, vous l’avez maintenant compris, la seule possibilité de changement c’est de sortir d’un cadre institutionnel qui organise l’impuissance du peuple.
    La plus grande qualité de ce message est peut être aussi son défaut : il est original. Il contredit des évidences ancrées en nous par toute notre éducation (mythe de l’élection, oubli du tirage au sort, sens du mot démocratie) et sera donc refusé par certains par simple réflexe. Conférences d'Etienne Chouard pour plus d'explications.

  • louva
    louva     

    Comme trierveiler, touraine crie qu'elle est de gauche - oui, mais toutes les deux ,LA GAUCHE BOBO, bourrée de FRIC ..... A part LA GUERRE? ce gouvernement , pour sauver la face de leur incompétence, aura mener la France au désastre.

  • erma17
    erma17     

    En appeler à la ligue arabe (tout au moins les pays arabes pro interventionnisme), démontre aux français une détresse du gros tout mou incapable de normalité, prêt à tout pour sauver la face... faut lui dire qu'il l'a déjà perdu la face! Dès le lendemain de son élection! Pas besoin de déclencher une guerre pour ça!

  • erma17
    erma17     

    Je rappelle à toutes fins utiles : 1) l'arme chimique contre la France n'a pas été, à ce jour utilisée- 2) Au jour d'aujourd'hui, et en l'absence de preuves irréfutables (non des pseudo preuves fabriquées à la hâte pour manipuler l’opinion publique…), il est impossible à quiconque de dire que c'est DAMAS qui a gazé la population - 3) Le fait qu’on est enterré le rapport du mois de mais de cette année de la commission d'enquête indépendante de l'ONU sur les violences en Syrie, dont Carla Del Ponte était membre, stipulant que des « rebelles » avaient utilisé du gaz sarin – 4) Le fait qu'Al Qaïda et les islamistes soient partie prenante dans ce conflit, devrait, à minima vous alerter - 5) Le fait que les US, l'Angleterre et la France arment inconsidérément Al Qaïda et les islamistes devrait vous alerter encore plus! - 6) Ils nous ont déjà fait le coup en Irak! - 7) Personne, je dis bien personne, ne s'est offusqué de la mort, dans l'indifférence générale, d'un demi million d'enfants en Irak, génocide décrit par Madeleine Albright, la Secrétaire d’état de l’époque, comme "le prix à payer" – 8) Je note, qu’à l’époque, ça n’a pas empêché Mme Valérie Trierweiler de dormir !!! – 9) Que les attentats en Irak depuis 2003 se succèdent quasi quotidiennement, et personne ne s’émeut du nombre épouvantablement faramineux des victimes civiles !... Il y aurait tant à dire… Pour conclure, ne pas suivre les États Unis (le peuple américain lui-même est en désaccord avec cette politique guerrière à tout va) dans leur stratégie géopolitico-hégémonique planifiée de longue date, c'est juste une question de bon sens et de discernement....

  • fifi0682
    fifi0682     

    on a bien compris que le parti socialiste était au top des connaissances sur "comment passer outre l'avis des autres"! A part ça, rien à voir avec un pays "communiste" ou dictateur? il faut dire et constater qu'on est entre les deux..quand ça les arrange!

Lire la suite des opinions (93)

Votre réponse
Postez un commentaire