En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Stéphane Le Foll, invité sur RMC ce jeudi à 8h35
 

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, est ce jeudi l’invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h35 sur RMC et BFMTV. Impopularité du président Hollande, politique de rigueur, interdiction de pesticides nocifs pour les abeilles… le ministre abordera tous les sujets qui font l’actualité. Suivez son interview en direct dès 8h35 sur RMC et RMC.fr

Newsletter Elysée 2017

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • zygzornifle
    zygzornifle     

    .

  • tehani
    tehani     

    Que pense ce monsieur de la politique agricole qui aide le plus ceux qui pratiquent l'agriculture intensive? Cela est pourtant contraire au soutien et à l'encouragement d'une agriculture raisonnée. Or on sait bien à présent que l'intensif amène l'utilisation massive des produits toxiques.

  • moderato
    moderato     

    pour son alimentation l'homme n'a besoin que d'une centaine de souches végétales différentes, qui peuvent se décliner en de nombreuses variétés. Et 80 pour 100 de ces végétaux sont pollenisés par les abeilles. Abeilles que nos paysans massacrent joyeusement à coup d'insecticides toujours plus efficaces. Cherchez l'erreur.

  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    C’est le site « les mots ont du sens » qui relaye l’information de Générations futures, une organisation non gouvernementale spécialisée dans les pesticides. Cette dernière révèle le 7 février 2012 que, depuis février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par cinq la concentration maximale de pesticides dans l’eau du robinet !
    « Autrement dit : on va tolérer dans de très nombreuses localités des quantités de pesticides dans l’eau cinq fois plus importantes qu’avant décembre 2010 ! Ainsi pour un pesticide comme le folpet, pourtant classé cancérigène probable aux Etats-Unis, on va maintenant tolérer jusqu’à 300 μg/l pendant plus d’un mois alors qu’auparavant on ne pouvait dépasser les 60 μg/l pendant la même durée ! »
    Une décision qui date du 9 décembre 2011 et qui a été publiée au Bulletin officiel que le 15 février 2012 ! bit.ly/GGUw32

  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    En septembre dernier, le professeur caennais Gilles-Eric Séralini secouait le monde de la santé, en publiant une étude qui révélait le développement de tumeurs cancéreuses chez des rats consommant des OGM traités avec le Roundup, un puissant herbicide condamné par une partie de la communauté scientifique. Les résultats d’une autre recherche menée dans son laboratoire de biologie moléculaire sont sur le point d’être publiés dans la revue scientifique internationale de référence Toxicology. Ils devraient jeter un nouveau pavé dans la mare.
    Son auteur, Robin Mesnage, dénonce le manque de transparence dans la composition chimique des pesticides. « Nous sommes allés en acheter neuf dans le commerce, tous de type Roundup. Après être parvenus à identifier leurs ingrédients, nous avons constaté que le composé le plus toxique n’est pas le glyphosate, la substance la plus évaluée par les autorités, mais une autre pas toujours mentionnée sur les étiquettes ». Il s’agit du POE-15, « 10 000 fois plus toxique que le glyphosate sur des cellules humaines ». Pour les chercheurs, les processus d’homologation des pesticides « doivent être revus puisque ce n’est pas le bon composant qui est évalué« .
    L’étude remet en cause le groupe Monsanto, le géant industriel spécialisé dans les biotechnologies végétales, condamné par la justice à plusieurs reprises et propriétaire de la marque Roundup. Principal herbicide utilisé dans le monde, le Roundup est l’un des produits les plus polluants des eaux et des rivières. « Et il peut entraîner notamment des dérèglements des hormones sexuelles, provoquer des malformations des organes sexuels, générer des tumeurs mammaires, et provoquer des troubles au niveau hépatique et rénal ». 30/04/13 Tendance Ouest

  • craziest
    craziest     

    avec une perruque??

  • zygzornifle
    zygzornifle     

    .

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire